L’essor du concours au 11e siècle : entre créativité et conformisme de la pensée

La deuxième séance du séminaire « Concours et renouveau de la pensée : le dispositif des examens au XIe siècle en Chine » de l’Espace des Cultures et Langues d’Ailleurs (ECLA) de l’ENS, organisé par Estelle Figon (ENS) et Hengying Rong (CECMC), accueillera Christian Lamouroux pour une présentation intitulée « L’essor du concours au 11e siècle : entre créativité et conformisme de la pensée ».

Résumé

Présenté comme l’une des principales institutions de l’empire bureaucratique, le système des examens a puissamment contribué à façonner les modes de pensée et d’expression, en fixant les interprétations de la grande tradition scripturaire héritée de l’antiquité. Les aménagements du système ont également entraîné des débats passionnés qui ont divisé les lettrés et alimenté un imaginaire qui représente une part importante de la culture chinoise. A partir de quelques anecdotes, nous tenterons de mieux comprendre les tensions entre la créativité institutionnelle et l’effervescence intellectuelle qui ont nourri l’essor des examens dans la Chine du 11e siècle et le conformisme croissant des conduites lettrées, très tôt dénoncé comme un poison de la véritable éducation.

Date

  • Jeudi 23 février 2017, de 18h30 à 20h

Lieu

  • Salle Cavaillès, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris

Pour plus d’informations voir la page du séminaire.


Aurélia Martin

Chargée de communications et des médias pour l'UMR Chine Corée Japon (CNRS)

More Posts

Aurélia Martin

Chargée de communications et des médias pour l'UMR Chine Corée Japon (CNRS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.