Étiqueté : homme et animal

Zhang Yinde, nouvelles parutions

De «La Montagne de l’âme» au «Livre d’un homme seul», l’oeuvre romanesque de Gao Xingjian s’investit dans un travail de mémoire transgressif : exhumer les patrimoines minoritaires occultés par la culture dominante, sauvegarder la mémoire individuelle contre l’historiographie établie et sonder les zones troubles du souvenir personnel, moins pour se livrer à la « repentance » qu’aux interrogations identitaires. L’écriture mémorielle, à la faveur de la fictionalisation, se rapproche dès lors d’un certain rituel exorciste, qui permet de braver les interdits...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search