Le culte des saints en Chine (islam et taoïsme) : approches historique et anthropologique

Responsables

2e vendredi du mois de 14 h à 17 h, du 10 novembre 2017 au 8 juin 2018

Ce séminaire consacré à l’étude du culte des saints en Chine s’intéressera, pour sa première année, à la question de la sainteté. À partir de matériaux hagiographiques, d’enquêtes orales, de documents issus des institutions religieuses et étatiques, nous essaierons de comprendre les critères qui concourent à reconnaître une personne comme figure sainte. En adoptant une approche comparatiste, nous porterons une attention particulière à la façon dont ces figures de sainteté sont décrites dans les contextes locaux de l’islam (au Gansu) et du taoïsme, et plus largement des autres religions chinoises (au Huabei). Nos enquêtes sur les matériaux écrits et auprès de communautés contemporaines nous permettront d’interroger la nature des pouvoirs (thaumaturgiques, charismatiques, etc.) qu’on leur attribue mais aussi la portée de leurs pratiques dans et hors du monde. Nous questionnerons ainsi les dimensions normative et structurante que la sainteté peut avoir dans le panthéon des religions chinoises comme dans celui d’un monothéisme venu d’ailleurs.

Salle A07_51, 54 bd Raspail – 75006 Paris

Plus d’informations sur le séminaire

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts