La double problématique des « francs-maçons chinois » dans le pourtour de la mer de Chine méridionale, 1825-1925

Jourda, Emmanuel. « La double problématique des « francs-maçons chinois » dans le pourtour de la mer de Chine méridionale, 1825-1925 », La Franc-maçonnerie dans les colonies, De l’Atlantique à la mer de Chine (XVIIIe-XXe siècle), Eric Saunier (dir.), Paris, Éditions Hémisphères / Maisonneuve & Larose, 2022, pp. 193-232.
 
Dans ce recueil d’actes du colloque qui s’est tenu en juin 2021 à l’université de Caen, la contribution d’Emmanuel Jourda (ancien doctorant à l’EHESS, associé du CECMC) aborde sur cent ans l’évolution du regard des agents coloniaux (britanniques, néerlandais – principalement – et français – dans une moindre mesure) face aux Triades dans le pourtour de la mer de Chine méridionale. L’histoire de l’exonyme « francs-maçons chinois », qu’ils utilisent pour caractériser cette altérité sociale qui leur résiste, dessine une problématique occidentale complexe, entre orientalisme (au sens saidien du terme) et ornementalisme (David Cannadine). Le présent article permet ainsi de mieux appréhender les réflexions des Orientalistes (au sens classique du terme) en situation coloniale à travers ce prisme jamais traité comme sujet en tant que tel.
 

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search