La Chine au prisme des sciences humaines et sociales

« La Chine au prisme des sciences humaines et sociales ». Séminaire de formation à la recherche du Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine.

Encadrants : Marie-Paule Hille (EHESS), Luca Gabbiani (EFEO)

Lieu

  • EHESS-Condorcet, Salle 25B
    2 cours des humanités – 93300 Aubervilliers

Dates/Horaire

  • Annuel / mensuel (3e), mercredi 09:30-12:30 / nombre de participant·e·s : 20
    du 17 novembre 2021 au 15 juin 2022

Supports de cours

Les supports de cours sont sur le Moodle de l’EHESS : https://moodle.ehess.fr/enrol/index.php?id=750

Le code d’inscription facile : cn2tr8

Pour les étudiants extérieurs à l’EHESS (accès anonyme) : CECMC

Synopsis

Ce séminaire a deux objectifs principaux. Le premier est de fournir aux étudiantes et aux étudiants inscrits en cursus de Master ou de Doctorat au Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine un socle de connaissances générales sur la civilisation chinoise ancrées dans la longue durée. Il vise aussi à établir un espace d’échanges au sein duquel étudiants, enseignants et encadrants pourront dialoguer autour des thématiques de recherches proposées, des approches méthodologiques et des positionnements analytiques ou historiographiques qui sous-tendent la recherche actuelle sur la Chine et le monde chinois, en France et à l’étranger.

Le séminaire sera structuré autour de thématiques majeures de la recherche qui seront traitées au cours de plusieurs séances. Un enseignant-chercheur du CECMC ou extérieur sera invité à chaque séance pour présenter au cours d’un exposé d’une heure environ les enjeux liés à la thématique en question et la façon dont elle a été traitée au fil du temps dans la recherche en sciences humaines et sociales. Dans un second temps, des participants du séminaire présenteront la lecture qu’ils ont faites d’un des articles ou chapitres d’ouvrage tiré de la bibliographie succincte préalablement préparée par l’intervenant principal. Cette présentation sera suivie d’une discussion générale entre les participants, l’intervenant et les encadrants.

Programme

S1 – 17 novembre 2021 – Séance introductive

Accueil des participants

Présentation du séminaire et du programme

Présentation des ressources documentaires (Monique Abud, Benjamin Ringard & Delphine Spicq)

S2 – 15 décembre 2021 – Thème 1. Lignage & généalogie (1)

John Lagerwey. « Esquisse d’une histoire du lignage en Chine »

Discussion générale à partir de l’interventions et des lectures conseillées

 S3 – 19 janvier 2022 – Thème 1. Lignage & généalogie (2)

Marie-Paule Hille. « Lignage et généalogie en islam chinois »

Laurent Chircop-Reyes. « Organisations socioprofessionnelles et intra-lignagères du négoce caravanier au Shanxi (Qing) »

Discussion générale à partir des interventions et des lectures conseillées

S4 – 16 février 2022 – Thème 2. Tianxia 天下 (1)

Aurélie Névot. « Le concept de tianxia des expositions universelles. Les pavillons “cosmopolitiques” de la Chine édifiés par He Jingtang (2010 & 2021) »

Isabelle Landry-Deron. « La géographie universelle à la fin des Ming »

Discussion générale à partir des interventions et des lectures conseillées

S5 – 16 mars 2022 – Thème 2. Tianxia 天下 (2)

Anne Cheng. « La Chine est-elle un ‘empire-monde fantasmé’ ?»

Aurélie Névot. « Le concept de tianxia dans l’anthropologie théorique (Wang Mingming) »

Discussion générale à partir des interventions et des lectures conseillées

S6 – 20 avril 2022 – Thème 3. Regards sur les images produites en Chine (1)

Michela Bussoti. « Regards contemporains sur des images de la période impériale »

Anne Kerlan. « Nouveaux (?) regards sur les images cinématographiques chinoises du XXème siècle »

Discussion générale à partir des interventions et des lectures conseillées

S7 – 18 mai 2022 – Thème 3. Regards sur les images produites en Chine (2) (séance coordonnée par Boris Svartzman et Aël Théry)

Aël Théry. « De l’écriture à l’image ethnographiques : raconter le travail de cuisine ».

Boris Svartzman. « Photographier, documenter, enquêter sur l’urbanisation en Chine. Retours de terrain ».

Discussion générale

la prochaine séance du séminaire interne du Centre Chine aura lieu le mercredi  18 mai en salle 0.016 dans le Bâtiment recherche Sud sur le Campus Condorcet de 9h30 à 12h30. Pour ceux qui ne pourront être présents, voici le lien de connexion : https://spaces.zang.io/spaces/62824a62b5f45743b5bccdcd
ATTENTION: merci de noter le changement du lien de connexion
Il est fortement recommandé aux étudiantes et aux étudiants d’assister au séminaire pour pouvoir échanger directement avec les intervenants. Par ailleurs, en raison de nos conditions de travail dégradées, il est possible que nous ayons des problèmes techniques car nous allons devoir migrer sur avaya (que nous ne maîtrisons pas).

Cette séance sera consacrée à la présentation par Boris Svartzman et Aël Théry (CECMC) de leurs films documentaires respectifs réalisés en Chine: “Guanzhou, une nouvelle ère”, tourné entre 2011 et 2017, montre l’envers du décor des expropriations de paysans à travers les témoignages des villageois de Guanzhou (Guangdong) ; “Ayi” est le portrait d’une cuisinière de rue à Shanghai. Aël et Boris présenteront les méthodes, les enjeux, et les réflexions menées autour de leurs films, du tournage à la post-production, en interrogeant leur double positionnement de réalisateur-photographe pour l’un, et d’anthropologue-réalisatrice pour l’autre.

Lectures conseillées (sur le Moodle et en PJ)

– Alban Bensa, “Champs et contrechamps de l’anthropologie. Film documentaire et texte ethnographique”, L’Homme, No. 185/186 (2008).

Judith Pernin, « Filmer l’espace, cartographier le réel. Le cinéma documentaire indépendant en Chine et son rapport à l’espace », Perspectives chinoises, 2010, No. 1.

Bibliographie de la séance disponible sur le Moodle.

S8 – 15 juin 2022 – Séance conclusive



Citer ce billet
Monique Abud (2021, 14 décembre). La Chine au prisme des sciences humaines et sociales. Carnets du Centre Chine (CNRS/EHESS). Consulté le 1 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mhad

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search