Séminaire TerA podcasté : La destruction des temples est-elle dangereuse?

Nous nous retrouvons pour la suite du programme du séminaire Territoires affectés : explorations ethnographiques et anthropologiques. Pour ce nouveau salon-forum en période de reconfinement, le séminaire accueille Adeline Herrou, ethnologue et sinologue, directrice de recherche au Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative. 
Sarah Carton de Grammont (CNRS) Anthropologue des espaces habités (politiques des lieux et poétiques spatiales), sera discutante.

« La destruction des temples est-elle dangereuse?  » Vers une anthropologie des phénomènes de table-rase dans la Chine d’aujourd’hui

Selon une ancienne croyance en Chine, les lieux sont dotés d’un caractère propre, auspicieux ou dangereux, dont il importe de se préoccuper : c’est le principe du fengshui 风水 (une bonne ou mauvaise géomancie) et, dans certains cas comme pour les montagnes ou les temples, du lingqi 灵气 (présence d’un souffle divin, source d’efficacité rituelle). Qu’advient-il quand le lieu est détruit, abandonné, ou transformé du tout au tout ? Quand il s’agit d’un temple, la situation est bien souvent problématique mais est-elle nécessairement dangereuse ?

En prenant pour point de départ l’exemple du temple de la Fleur bleutée en périphérie de Xi’an, cette réflexion s’intéressera au cas des temples taoïstes qui ont été fermés et confisqués lors des luttes « anti-superstitions » sous Mao et notamment pendant les années noires de la Révolution culturelle (1966-76) ou, sur un tout autre registre, qui ont été détruits ou déplacés à l’occasion de plans d’aménagement du territoire en contexte de modernité, au Shaanxi (Chine centrale). Dans la perspective d’une anthropologie des phénomènes de table rase, la manière dont ont été vécues et pensées les destructions -ou combats pour les éviter-, s’avère particulièrement éclairante pour penser l’agentivité que l’on prête localement au temple, laquelle ne se borne pas à ses murs mais se reflète aussi dans ceux-ci.

Participation au salon-forum 4.6

Le séminaire conserve la forme habituelle. Un podcast est diffusé aux participants qui peuvent ensuite interagir (par écrit) dans le forum privé de discussion en ligne ouvert pour l’occasion.

Le podcast et le lien vers le salon-forum de discussion seront diffusés aux inscrits le lundi 9 novembre 2020 et une discussion interactive en direct sera prévue le  vendredi 13 novembre de 10h-12h en présence de Adeline Herrou et Sarah Carton de Grammont. Le forum de discussion restera accessible pendant plusieurs semaines pour celles et ceux qui souhaiteraient poursuivre la discussion.

Pour vous inscrire, contactez l’organisatrice du séminaire, Katiana Le Mentec : katianalementec[at]protonmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search