Annuler la dette de l’Afrique de Paris à Pékin

Les anciennes puissances coloniales ont gardé une mainmise sur l’Afrique en apportant leur aide financière dans de grands projets d’infrastructure, à l’instar de la France dans la mise en place du TGV au Maroc. La Chine a fait de même avec la voie ferrée reliant Djibouti et Addis-Abbeba. Par là-même, la France et la Chine cherchent à soutenir leur économie, d’autant plus que les crédits octroyés se révèlent rentables pour les bailleurs avant même qu’ils leur soient remboursés. Dès lors, pourquoi ne pas annuler les dettes qui pèsent sur le budget de ces pays africains ?

Lire à  https://aoc.media/opinion/2020/10/22/annuler-la-dette-de-lafrique-de-paris-a-pekin/?loggedin=true

Thierry Pairault

Directeur de recherche émérite [CNRS / EHESS] - Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine - UMR 8173 Chine, Corée, Japon

More Posts - Website


Thierry Pairault

Directeur de recherche émérite [CNRS / EHESS] - Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine - UMR 8173 Chine, Corée, Japon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search