Se documenter de chez soi pendant la pandémie de Covid-19

Depuis la fermeture des bibliothèques des établissements d’enseignement supérieur en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, l’accès aux collections physiques des bibliothèques n’est plus possible. Il faut donc, pour se documenter, utiliser les ressources électroniques auxquelles ont souscrit les établissements ou se tourner vers des ressources en ligne en libre accès.

Les membres du laboratoire Chine Corée Japon, y compris les doctorants, ont accès aux ressources du portail BibCnrs (« Homme & Société », revues, ouvrages et bases de données).

Les membres et étudiants des centres de l’EHESS peuvent, depuis le mois de mars 2020, accéder aux ressources électroniques du GED (Grand équipement documentaire du Campus Condorcet) après inscription. Pour ce faire, nous les invitons à visiter le site de lENT de l’EHESS où ils trouveront le détail de la procédure d’inscription. Il est aussi recommandé de visiter le nouveau Carnet du Grand équipement documentaire, qui présente ses ressources numériques et délivre des conseils de recherche dans son catalogue.

Il est à noter que la bibliothèque du Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine (CECMC) ne reçoit plus de périodiques, ses abonnements ayant été repris par le GED. Il faut donc se connecter au catalogue GED, avec son compte lecteur, pour accéder à la version électronique de ces ressources, lorsque celle-ci est disponible. C’est le cas pour les titres suivants, que l’on peut consulter en ligne jusqu’au numéro le plus récent, par exemple :

  • Asian Anthropology (vol. 19, 2020)
  • China Quarterly  (n° 241, March 2020)
  • China Journal (n° 83, January 2020)
  • Late imperial China (vol. 40, n° 2, December 2019) [disponible également, en accès libre pour tout le monde, sur Project MUSE, voir plus bas la rubrique Plateformes de livres et revues]
  • Twentieth-Century China (vol. 45, n° 1, Jannuary 2020) [disponible également, en accès libre pour tout le monde, sur Project MUSE, voir plus bas la rubrique Plateformes de livres et revues]

De la même façon, la série The Cambridge History of China, qui couvre l’histoire de la Chine du 3e siècle av. J.-C. à la mort de Mao Zedong (16 vol. publiés jusqu’à présent), est consultable en ligne à partir du catalogue GED, jusqu’à la fin mai 2020.

C’est le cas également de la série Cambridge Companions.

Hormis les ressources du GED, je vous invite à utiliser les ressources en ligne de deux grandes bibliothèques qui ont récemment élargi leur accès, le temps du confinement, à tous les étudiants et personnels d’un étalissement d’enseignement supérieur français. Il s’agit de :

  • la BULAC, voir la page d’accueil où sont précisées les modalités d’inscription : https://www.bulac.fr/
    → pour rappel, les lecteurs ayant un compte à la bibliothèque de la Maison de l’Asie peuvent se connecter à distance aux ressources électroniques de la BULAC avec leurs identifiant et mot de passe ; la liste des ressources en ligne du domaine sinophone se trouve sous ce lien ;
  • la BIS (Sorbonne) : http://www.bibliotheque.sorbonne.fr/biu/spip.php?rubrique461

La BPI (Bibliothèque publique d’information) ouvre elle aussi exceptionnellement à tout internaute, pendant la période du confinement, les ressources électroniques auxquelles elle est abonnée : https://www.bpi.fr/ressources-numeriques-confinement

Enfin, vous trouverez ci-après une sélection de ressources électroniques pouvant vous être utiles. Certaines sont en accès libre permanent, d’autres ont vu leur accès élargi depuis le confinement afin de permettre à chacun de poursuivre ses recherches et études. Attention, la liste ne prétend pas être exhaustive ! Elle sera actualisée régulièrement.

Cliquez sur les titres listés pour en savoir plus.

Bases de données en accès libre

National Social Sciences Database (国家哲学社会科学学术期刊数据库)

Pour rappel, l’Académie chinoise des sciences sociales (Pékin) offre un accès gratuit à la base de données de périodiques National Social Sciences Database (国家哲学社会科学学术期刊数据库). Il suffit de se créer un compte pour pouvoir consulter et télécharger les articles.

Open Access Chinese newspapers 1912-1949

Le CRL (Center for Research Libraries, Chicago) et East View Publications proposent une collection de quotidiens de la république de Chine sur la plateforme Global Press Archive. À terme, le projet devrait permettre l’accès à des centaines de titres publiés en Chine entre 1912 et 1949.

Hong Kong Journals Online

Hong Kong Journals Online (HKJO) est une base de données électronique qui donne accès à une sélection de revues académiques et professionnelles, en anglais et en chinois, publiées à Hong Kong. Certains titres remontent à 1872.

China Vitae

China Vitae is a resource of biographical information on more than 5000 Chinese leaders in government, politics, the military, education, business, and the media.

China Biographical Database (CBDB)

Base de données biographiques, réalisée conjointement par l’université Harvard, l’Academia Sinica (Taïwan) et l’université de Pékin. Elle recense à ce jour environ 370 000 individus (7e-19e siècle). La consultation est entièrement en libre accès.

China’s Cultural Revolution in Memories: The CR/10 Project

Collection d’entretiens filmés, sous-titrés en anglais, avec des témoins de la Révolution culturelle (1966-1976), mise en ligne par l’Université de Pittsburgh.

Digital China

The Digital China List may help you to locate online resources for teaching and research when you stay at home.

Ce site est issu d’un projet international financé à l’origine par l’Agence nationale de la recherche (ANR), Legalizing Space in China (2011-2015). Le financement par l’ANR est terminé mais le projet lui-même se poursuit. L’objectif du site est de mettre à disposition des étudiants en histoire du droit chinois des matériaux de base pour la recherche, les travaux de recherche de l’équipe, régulièrement mis à jour, et la traduction en cours du code des Qing. Des membres de CCJ participent au projet : Luca Gabbiani, Zhang Ning, Pierre-Emmanuel Roux et Jérôme Bourgon.

The Maoist Legacy

Digital archive for The Maoist Legacy: Party Dictatorship, Transitional Justice and the Politics of Truth. A project led by Daniel Leese with funding from the European Research Council (FP7/2007-2013).

Die chinesische Demokratiebewegung 1978 bis 1981= “Beijing Spring”: Memories of the Chinese Democracy Movement 1978-1981

Site du projet de recherche Die chinesische Demokratiebewegung 1978 bis 1981 – Erinnerungen der damaligen Akteure, maintenu par Helmut Opletal (Université de Vienne), ancien correspondant de presse en Chine.

Chinese Foreign Policy Database

Base de données en ligne et en libre accès compilée par le Wilson Center (Washington, DC). Elle compte près de 1500 documents déclassifiés, provenant d’archives chinoises et internationales. Ces documents portent sur les relations internationales mais aussi sur la politique intérieure de la République populaire de Chine de 1945 à 1999.

Hong Kong History: Annotated Bibliography

Bibliographie commentée, par Vaudine England, sur l’historiographie de Hong Kong et sur les études hongkongaises,

Plateformes de livres et revues

Toutes les plateformes listées ci-après sont d’habitude en accès payant mais ont ouvert en partie l’accès à leurs ressources, en accord avec les maisons d’édition qui y sont hébergées.

Publications sur OpenEdition Books et OpenEdition Journals

En réponse à l’appel lancé par de nombreuses institutions universitaires, OpenEdition a contacté les éditeurs de revues et de livres de ces deux plateformes pour leur demander l’autorisation d’ouvrir ou d’élargir les accès à leurs contenus durant la période de confinement liée à la pandémie. Plusieurs ont rapidement répondu pour donner leur accord. Les accès seront progressivement ouverts sur les sites.

Resources on MUSE During COVID-19

En accord avec ses éditeurs partenaires, la plateforme américaine Project MUSE ouvre l’accès en ligne à ses publications scientifiques (revues et ouvrages) durant la période du confinement, jusqu’au 31 mai ou 30 juin 2020, selon les éditeurs. Par exemple, les revues Late Imperial China, Twentieth Century China ou encore The Journal of Chinese Religions, publiées par les presses de l’Université Johns Hopkins, sont intégralement en libre accès.

UC Press journals through June 2020

Les presses de l’Université de Californie laissent libre l’accès en ligne à toutes les revues jusqu’en juin 2020.

You can search all open access content on JSTOR without a login – there’s more than 6,000 ebooks and over 150 journals.

Berghahn Journals

Jusqu’au 30 juin 2020, accès direct et gratuit à l’ensemble des revues, même les plus récentes.

Annual Reviews

Jusqu’au 30 avril 2020, accès direct et gratuit aux 52 revues annuelles dans différents domaines.

Cambridge University Press: Asian Studies

Les dernières parutions (ouvrages et revues) sont mises en exergue, avec une sélection de chapitres et d’articles à lire et à télécharger pendant une durée limitée.
À noter que ce service fonctionne toute l’année.

Publications en open access

University of California Press – Luminos

Programme de publication de monographies en open access des Presses de l’Université de Californie.

De Gruyter’s Open Access Book Library

L’éditeur berlinois De Gruyter propose en open access des monographies dans une trentaine de domainess, dont les sciences humaines et sociales.

Australian National University Press

ANU Press sont les premières presses universitaires d’Australie en open access. Le catalogue propose plus de 800 titres, tous en téléchargement libre.

Amsterdam University Press

Cet éditeur propose en open access des monographies et des revues, toutes recensées dans OAPEN (voir ci-après) et dans le Directory of Open Access books DOAB (voir ci-après).

OAPEN – Online library and publication platform

OAPEN contient des monographies en téléchargement libre, principalement dans le domaine des sciences humaines et sociales.

DOAB – Directory of Open Access Books

Service soutenu conjointement par la Fondation OAPEN, OpenEdition, le CNRS et Aix-Marseille Université.

Périodiques numérisés (accès restreint)

La Revue bibliographique de sinologie

La Revue bibliographique de sinologie (1955-2003), un outil bibliographique bien connu des spécialistes de sciences humaines et d’études chinoises, est consultable en ligne sur le site de l’archive de revues JSTOR.
→ Pour les membres de l’UMR CCJ, accès via BibCnrs ou via le catalogue du GED.

The North China Herald

L’hebdomadaire de langue anglaise publié à Shanghai entre 1850 et 1941, The North China Herald, est disponible en ligne depuis 2012 sur le site de l’éditeur Brill.
Consultable via un compte lecteur BULAC ou Maison de l’Asie.

Bibliothèques numériques

Portail France-Chine / Patrimoines partagés (BnF/Bibliothèque nationale de Chine)

Le site France-Chine fait partie de la collection « patrimoines partagés » de la Bibliothèque nationale de France. « Constitué d’ensembles thématiques complémentaires, les sites de la collection permettent d’avoir accès à des documents dispersés entre les différents pays et institutions partenaires. Cet héritage commun, contextualisé grâce à des contributions de scientifiques français et étrangers de haut niveau, a vocation à devenir le terreau de recherches croisées ». Plusieurs membres du CECMC y contribuent.

Chinese Text Project

Créé et développé par Donald Sturgeon, post-doctorant au Fairbank Center for Chinese Studies (Université de Harvard), le Chinese Text Project est une bibliothèque numérique interactive, en ligne et en libre-accès, de textes chinois datant de la période des Royaumes combattants (Ve siècle av. J.-C.) jusqu’à la période républicaine (20e siècle).

Chine ancienne

Le site de Pierre Palpant, Chine ancienne, présente en téléchargement gratuit (formats pdf et doc) une bibliothèque d’ouvrages du domaine public sur la Chine impériale, sur son histoire, ses coutumes, ses religions, sa morale, ses grands hommes, son art, sa littérature.

Bibliothèque numérique asiatique

En développant une collection d’ouvrages numériques et une base de données de ressources web en mode texte et visuel, la Bibliothèque Numérique Asiatique (BNA) vise à contribuer à la recherche et à la diffusion des connaissances sur l’Asie orientale. Le projet BNA est  fondé très largement sur les ressources disponibles aussi bien dans les bibliothèques personnelles des chercheurs que sur des sites institutionnels publics, des sites individuels, des fonds documentaires ou archivistiques ou même sur des sites commerciaux. BNA se donne notamment pour mission de réunir des ressources relatives à l’Asie orientale qui sont souvent dispersées sur des sites multiples et sans lien avec l’Asie.

 
Créé en 2008, HathiTrust est une bibliothèque numérique à laquelle participent des universités nord-américaines. Elle contient plus de 7 millions d’ouvrages.
 
National Emergency Library

Afin de pallier la fermeture des bibliothèques pendant la pandémie de Covid-19, l’Internet Archive ouvre l’accès jusqu’au 30 juin 2020 à la totalité de sa collection d’ouvrages, soit 1,4 million de documents publiés au 20e siècle, en plusieurs langues dont le chinois, et 2,5 millions d’ouvrages tombés dans le domaine public.
N.B.: cette ouverture suscite toutefois une polémique chez les auteurs et éditeurs. Pour en savoir plus : articles sur Infodocket et sur H-Scholar.

Guoxue dashi 国学大师

« Le Maître des études chinoises ». Ce site propose environ 20 000 livres anciens, il se présente comme la collection en ligne la plus complète et la plus importante d’ouvrages de la littérature classique chinoise.

Shuge 书格

Bibliothèque numérique de livres anciens chinois.

Photothèques, images

Photothèque de l’EFEO

Plus de 180 000 clichés sont conservés par la photothèque de lÉcole française d’Extrême-Orient. Leur numérisation, entreprise depuis 2002, est toujours en cours. Le site héberge le projet Autophotoscopie de l’UMR Chine, Corée, Japon.

France China Archives

Base de données compilée et maintenue par Marine Cabos-Brullé (CCJ-CECMC), qui répertorie les archives photographiques, publiques ou privées, sur la Chine en France.

Photography of China

Site maintenu depuis 2011 par Marine Cabos-Brullé (CCJ-CECMC), historienne de l’art et spécialiste d’histoire de la photographie en Chine.

Virtual Beijing

Virtual Beijing is an exploration of the history of Beijing in the 1920s-1940s through the use of digital technologies, H-GIS, and visual sources. The main visual corpus of this project actually consists of two exceptional photographic collections in terms of quality and homogeneity. The first is a collection made by Sidney D. Gamble, a sociologist-missionary (or missionary-sociologist) who lived in China from 1917 to 1937 and taught sociology at Yanjing University in Peking. Sydney Gamble, whose work focused on the population of the capital and its most underprivileged sections, has left a unique collection of 6,000 photographs. The second set of holdings comes from Hedda Morrison, a German photographer who lived in China from 1933 to the end of the Second World War. Hedda Morrison Photographs of China consists of about 5,000 pictures, a large majority of which focuses on the common people of Peking.

Historical photographs of China

Site maintenu par l’Université de Bristol, qui propose plus de 20000 photographies numérisées prises en Chine entre 1850 et 1950.

Carter D. Holton Collection

La bibliothèque de l’Université de Harvard a numérisé et mis en ligne un ensemble de plus de 5000 photos prises par le révérend Carter D. Holton, un missionnaire américain présent dans le nord-ouest de la Chine (Gansu et Qinghai) entre 1923 et 1949. Wang Jianping, chercheur à l’Université normale de Shanghai, a écrit une longue présentation de cette collection.

La collection de Paul Fonoroff

Importante collection de documents rares concernant le cinéma chinois acquise par la C.V. Starr East Asian Library (Berkeley, Université de Californie) auprès de Paul Fonoroff.
Voir aussi, à ce sujet, un billet d’Anne Kerlan, directrice du CECMC, paru sur Cultures chinoises en mai 2017, dans lequel elle évoque sa rencontre avec le collectionneur : La collection de Paul Fonoroff.

Everyday Life in Mao’s China

Site d’images (photographies, vidéos, peintures) édité par l’historien Covell Meyskens. Ce site est consacré à la vie quotidienne en Chine entre les années 1930 et 1980.

Sites d’information en ligne

Asialyst

Site d’information entièrement dédié à l’Asie. Son directeur de la publication et rédacteur en chef est Joris Zylberman, ancien correspondant à Pékin et Shanghai pour RFI et France 24. Le site s’appuie sur un réseau de journalistes spécialisés et d’experts, basés en France et dans les pays d’Asie.

Passe Muraille

Bulletin de veille hebdomadaire du site d’information East is Red, créé par Pierre Sel et Noé Hirsch.

Taiwan Sentinel

Lancé en janvier 2017, Taiwan Sentinel est un site d’information qui analyse l’actualité à Taiwan et dans le détroit de Taïwan. Il est édité par J. Michael Cole, un chercheur indépendant membre du CEFC (Hong Kong/Taipei) et du China Policy Institute (Université de Nottingham).

Pour aller plus loin

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

1 réponse

  1. Marie Bizais-Lillig dit :

    Merci pour cet excellent recensement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search