Dictionnaire biographique du haut Moyen Âge chinois

Dictionnaire biographique du haut Moyen Âge chinois : culture, politique et religion de la fin des Han à la veille des Tang (IIIe-VIe siècles). Sous la dir. de François Martin (†) et Damien Chaussende . Paris : Les Belles Lettres, 2020, 848 p. ISBN : 978-2-2514-5063-6

Pablo Blitstein (EHESS-CRH, associé CECMC) et Joachim Boittout (doctorant EHESS) ont contribué à l’ouvrage.

Présentation

Le haut Moyen Âge de la Chine, qui s’étend du IIIe au VIe siècle de notre ère, fut une période particulièrement troublée sur le plan politique. Elle vit en effet s’établir sur le sol chinois une vingtaine d’États plus ou moins éphémères, dont certains furent fondés par des populations étrangères venues des steppes nordiques. Ces quelques siècles n’en furent pas moins extrêmement riches et bouillonnants du point de vue culturel. Ils virent en particulier le bouddhisme s’acclimater au sol chinois et le taoïsme se constituer en véritable religion organisée. La littérature connut d’importants développements, notamment dans le domaine de la poésie et de la prosodie. L’art bouddhique connut un âge d’or et donna lieu à de splendides réalisations sous la dynastie des Wei du Nord. La culture de cour qui se constitua dans les États chinois du Sud exerça quant à elle une influence profonde sur les arts, qui devait se maintenir pendant des siècles, notamment sous les Tang.
Pourtant, cette période si importante est peu connue en dehors des milieux sinologiques, mis à part les célèbres Trois royaumes. Le présent dictionnaire comble ainsi un vide dans le monde éditorial. Joignant le plaisir de la lecture au sérieux de la documentation, il est indispensable à tous ceux qui, du simple curieux, sinisant ou non, au chercheur déjà confirmé, se proposent d’acquérir des connaissances ou d’approfondir celles qu’ils ont déjà sur une période foisonnante qui n’est pas sans rappeler, à de multiples points de vue, le bas empire romain et l’Europe des États barbares.

Plus d’informations sur le site des éditions Les Belles Lettres

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search