Mener une recherche sur la Chine : ficelles et cuisine du jeune chercheur (如何做中国研究:年轻学者的入门技巧)

La prochaine séance de l’Atelier des jeunes chercheurs , « Mener une recherche sur la Chine : ficelles et cuisine du jeune chercheur (如何做中国研究:年轻学者的入门技巧) ». aura lieu le vendredi 24 janvier de 15h à 17h à Paris 7 (bâtiment Olympe de Gouge, place Paul Ricoeur 75013 Paris), en salle 864 (8e étage). Pour accéder à la salle, vous pouvez demander un badge à l’accueil pour prendre l’ascenseur.

1) Nous avons choisir de maintenir cette séance dans le contexte des mobilisations en cours, car il nous semblerait que l’espace de l’atelier est précisément dédié aux discussions des sujets et enjeux qui nous concernent. Nous souhaitons ainsi consacrer la première demie heure de la séance à une discussion collective sur les mobilisations et les engagements des un-e-s et des autres. Pour info, vous trouverez ici la Motion du Centre Chine contre le projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche.

2) Dans la deuxième partie, Manon Laurent, doctorante en sociologie au CESSMA (Paris Diderot) et à l’Université Concordia (Montréal) nous présentera le plan de sa thèse, qui porte sur les parents d’élèves en Chine actuelle.

3) Nous reviendrons, si le temps nous permettra, sur la question des formats que pourrait prendre la deuxième partie de l’atelier consacrée à la présentation et aux discussions des travaux en cours de participant-e-s. À ce sujet, vous trouverez ci-joint un article de Lamia Zaki sur l’écriture de la thèse (également suggéré par Manon Laurent). Je vous conseille pour ma part un ouvrage de Howard Becker dont vous trouverez en PJ la préface.

N.B.: les personnes intéressées peuvent envoyer un mail pour qu’on leur transmette les documents mentionnés (taohong.me@gmail.com / ningsisong@gmail.com /  ael.thery@gmail.com

Pour consulter les dates des autres séances de l’atelier, voir cette page : https://enseignements-2019.ehess.fr/2019/ue/3444/

Les organisateurs de l’Atelier,
Tao Hong, Song Ningsi, Aël Théry

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.