[REPORTÉ] De l’ostracisme international au partenariat stratégique: défis et dilemmes dans les relations Brésil-Chine (1949-2019)

La prochaine séance du séminaire Présences chinoises en Afrique et en Amérique latine et caraïbe sera animée par Danielly Ramos Becard (Professeure à l’Instituto de Relações Internacionais, Universidade de Brasília) dont l’exposé est intitulé De l’ostracisme international au partenariat stratégique: défis et dilemmes dans les relations Brésil-Chine (1949-2019).

Xi Jinping et Jair Bolsonaro

      • Date : Mercredi 15 janvier de 9h à 12h
      • Lieu :

        EHESS – salle A07_51
        54 bd Raspail – 75006 Paris

        M° Sèvres-Babylone ou Saint Placide

      • Résumé :

        Cette présentation vise à analyser sous une perspective historique le développement des relations sino-brésiliennes de 1949 à nos jours, dans un récit structuré autour de l’idée de construction de partenariats stratégiques. Ici on propose de conceptualiser l’évolution de cette relation à partir de 1974, en tenant compte de son contexte et de ses motivations, et en adoptant la perspective de l’État brésilien comme référence pour organiser l’analyse. La période entre la victoire de la révolution communiste et la création de la République populaire de Chine (RPC) en 1949 sera analysée, suivie par l’étude de l’établissement des relations diplomatiques avec le Brésil en 1974. Pendant cette période, la RPC subit les conséquences de son ostracisme international, à la fois imposé par l’Occident et approfondi par sa politique étrangère initialement isolationniste. La politique étrangère brésilienne d’inspiration anticommuniste pendant la plupart de cette période a contribué à renforcer l’oubli de la Chine, à limiter les contacts et à retarder l’établissement de relations officielles. Cette présentation mettra également en lumière la période entre l’établissement des relations diplomatiques jusqu’au début des années 1990, lorsque les bases de la coopération entre les deux pays seront établies. L’épanouissement du partenariat stratégique sino-brésilien, l’ascension rapide de la Chine au sommet des flux commerciaux du Brésil et la mise en place des fondements de la présence dynamique de la Chine dans ce pays sont au centre de la troisième partie. Enfin, le concept de partenariat stratégique avec la Chine sera testé à la lumière de l’efficacité des programmes de coopération politique, économique, scientifique et technologique sous le gouvernement de Jair Bolsonaro.

    • Site : Chine-Afrique

Thierry Pairault

Directeur de recherche émérite [CNRS / EHESS] - Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine - UMR 8173 Chine, Corée, Japon

More Posts - Website


Thierry Pairault

Directeur de recherche émérite [CNRS / EHESS] - Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine - UMR 8173 Chine, Corée, Japon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.