Le mouvement démocratique chinois au miroir des révolutions de 1989. Trois parcours intellectuels

Veg, Sebastian. « Le mouvement démocratique chinois au miroir des révolutions de 1989 : trois parcours intellectuels ». Dossier : « Échos de 1989 dans le monde communiste », Revue d’études comparatives Est-Ouest, 2019, vol. 2, n° 6-7, pp. 23-48. DOI : 10.3917/receo1.502.0023. URL : https://www-cairn-info.portail.psl.eu/revue-revue-d-etudes-comparatives-est-ouest-2019-2-page-23.htm (consulté le 21 novembre 2019).

Résumé

Alors que l’effondrement des régimes communistes a servi de repoussoir à l’État chinois, de nombreux intellectuels s’interrogent sur les raisons de l’échec du mouvement démocratique en Chine. Les écrits de Vaclav Havel ont été traduits et discutés parmi les intellectuels libéraux (Liu Xiaobo) ; l’expérience polonaise a inspiré d’autres militants (Han Dongfang) à se tourner vers le syndicalisme indépendant. Des universitaires se sont essayé à des études comparatives des réformes économiques en Chine et dans l’ex-bloc soviétique. À travers ces débats, l’expérience historique des sociétés communistes d’Europe reste l’un des points de repère de la réflexion politique en Chine depuis 1989.

Lire le texte intégral de l’article sur Cairn.info (accès restreint)

Pour les membres de l’UMR CCJ, accès en ligne via BibCnrs ou via l’ENT de l’EHESS.

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.