Mener une recherche sur la Chine : ficelles et cuisine du jeune chercheur

Reprise de l’atelier Mener une recherche sur la Chine : ficelles et cuisine du jeune chercheur (如何做中国研究:年轻学者的入门技巧). L’atelier est organisé par trois doctorants du CCJ-CECMC : Tao Hong, Song Ningsi et Aël Théry.

Les séances ont lieu les 4e vendredis du mois de 15 h à 17 h (Campus Condorcet, salle 3.09, Centre de colloques, Cours des Humanités 93300 Aubervilliers), la première séance a lieu le 22 novembre 2019.

Présentation

Cette année, les membres de l’atelier ont choisi d’organiser les séances autour des travaux en cours de chacun.e des participant.e.s réguliers. L’idée est de lire et réagir au travail d’un.e des participant.es volontaire qui aura circulé en amont, que ce soit un projet de thèse, un article en cours de finalisation ou une communication, et de proposer des conseils productifs . C’est un espace de solidarité à investir à tout stade de la recherche. Ainsi, chacun·e sera invité·e à chaque séance à présenter et/ou à participer à la discussion collective. Cet atelier est ouvert à toute personne travaillant sur le monde sinophone, tout horizon confondu et sans affiliation à une université spécifique. N’hésitez pas à faire passer l’annonce aux personnes/listes mail qui vous semblent pertinentes.

Au plaisir de vous voir nombreux et nombreuses !

Plus d’informations sur l’atelier

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.