Histoire culturelle de la Chine impériale tardive : textes techniques et prescriptions du quotidien

La première séance du séminaire de Frédéric Obringer (CNRS, CCJ-CECMC), Alain Arrault (EFEO, CCJ-CECMC) et Michela Bussotti (EFEO, CCJ-CECMC), Histoire culturelle de la Chine impériale tardive : textes techniques et prescriptions du quotidien a eu lieu vendredi 8 novembre 2019. Le séminaire se tiendra les 2e et 4e vendredis du mois, de 14 h à 17 h, du 8 novembre 2019 au 13 mars 2020, à l’EHESS (salle A07_51), 54 bd Raspail 75006 Paris.

Présentation

Nous vous proposons d’entreprendre la lecture collective de deux textes: le Tiangong kaiwu (Œuvres du ciel et exploitation des choses, 1637) et le Le Wulei xianggan zhi (De l’interaction entre les catégories des choses, dynastie Ming ? [1368-1644]). Vous trouverez le programme des séances ci-dessous et en suivant le lien https://enseignements-2019.ehess.fr/2019/ue/1371//

Programme

  • 8 novembre 2019
    Séance d’introduction, organisation du travail sur les deux textes, traduction de la préface du Tiangong kaiwu.
  • 22 novembre 2019
    (14h à 15h) Révision de la traduction de la section sur l’encre  du ch. 16 du Tiangong kaiwu
    (15h à 17h) Conférence de Marta Hanson (John Hopkins University):« Primers, Hand Mirrors, and Manuals: Learning Medicine by the Book in Late Imperial China ».
  • 13 décembre 2019
    Sséance consacrée au Wulei xianggan zhi, intervention de Catherine Despeux (Inalco).
  • 10 janvier 2020
    Séance consacrée au Tiangong kaiwu ch. 1, intervention de Li Guoqiang (Université de Nanterres).
  • 24 janvier 2020
    Séance consacrée au Tiangong kaiwu ch. 2, intervention de Mau Chuan-hui (Université nationale Tsing-hua, Taiwan).
  • 14 février 2020
    Séance consacrée au Wulei xianggan zhi.
  • 28 février 2020
    Séance consacrée au Wulei xianggan zhi.
  • 13 mars 2020
    Séance consacrée au Tiangong kaiwu, première partie du ch. 16 

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.