S’accorder sur ce qui est. Les dimensions politiques d’un rassemblement public à Tianjin

Thireau, Isabelle. « S’accorder sur ce qui est. Les dimensions politiques d’un rassemblement public à Tianjin ». Politix, 2019/1, n° 125. Numéro spécial « Le politique au coin de la rue », sous la direction de Carole Viaud-Gayet, Alexandra Bidet et Erwan Le Méner, pp. 161-190.

Isabelle Thireau est directrice de recherches au CNRS et directrice d’études de l’EHESS.

Résumé

L’article analyse le rassemblement public qui, depuis plus de vingt ans, surgit chaque soir sur une place publique de la ville chinoise de Tianjin. Il explore comment « faire ensemble » des exercices physiques et « se parler » de ce qui est ou de ce qui devrait être, sont des actions qui s’articulent ici pour faire apparaître une réalité sociale moins indéterminée, pour reconstruire des institutions de base qu’une expérience historique particulière a défaites.

Abstract

“Reaching shared understandings. The political dimensions of a public gathering in Tianjin”

This article analyzes the public gathering which, for more than twenty years, has appeared every evening in a public square in the Chinese city of Tianjin. It explores how the “doing together” of physical exercise and “talking together” about what is or about what should be are actions that are connected in order to bring out a less indeterminate social reality, to rebuild basic institutions dismantled by a specific historical experience.

Sommaire complet du numéro : https://www.cairn.info/revue-politix-2019-1.htm

L’ensemble du numéro est disponible sur le site Cairn.info (accès abonnés)

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.