Alice Doublier : Naturaliser le patrimoine

Annonce de la huitième séance de l’année universitaire 2018-2019 du séminaire “Anthropologie des espaces et des territoires : l’Asie orientale en perspective”

Date

Lundi 20 Mai 2019 de 13h à 15h50

Lieu

Maison des Sciences humaines
Salle 737 (7ème étage)
54 bd Raspail 75006 Paris

Alice Doublier

ATER à l’EHESS UMR CCJ, Centre de recherche sur le Japon

 

Naturaliser le patrimoine.

Ressources, territoires et matériaux dans l’artisanat japonais contemporain

 

Argumentaire introductif de la séance :

Je propose dans cette présentation d’interroger les liens qui unissent les artisans aux environnements avec lesquels ils travaillent dans le Japon contemporain. Je m’appuierai sur les données issues d’enquêtes ethnographiques menées depuis 2010 dans le champ de la production de céramiques et d’un terrain commencé en 2018 dans le secteur de la fermentation alimentaire (en particulier autour de la culture du ferment national kôjiaspergillus oryzae et de la fabrication de sauce soja). Nous examinerons particulièrement trois cas de crises, liées soit à une pénurie de ressources soit à un manque de vocations, au sein de ces « industries traditionnelles » (dentô sangyô) ainsi que les mouvements de revalorisation d’une production artisanale qui les accompagnent. Il s’agira ainsi de questionner les manières dont les artisans construisent des alternatives au système de protection des savoir-faire orchestré par l’État ou les régions (et notamment celui très célèbre des « Trésors nationaux vivants »), jugé insuffisant, et défendent la préservation des matériaux et de leurs terroirs.

 

 

 

Cuves de fermentation de sauce soja. Shôdoshima.
Clichés de A. Doublier (Septembre 2018)


Lectures d’accompagnement pour la séance

Heather Paxson (2010) Locating Value in Artisan Cheese: Reverse Engineering Terroir for New-World Landscape, American Anthropolgist, vol 112, issue 3, pp444-457

 

Brian Moeran (2008) Materials, Skills and Cultural Resources: Onta Folk Art Pottery Revisited, The Journal of Modern Craft, 1:1, 35-54

 

Présentation du séminaire

Organisé par Claire Vidal (Maîtresse de conférence à l’Université de Lyon 2), Mary Picone (Maîtresse de conférence à l’EHESS) et Katiana Le Mentec (chercheure au CNRS)

Dans le cadre de ce séminaire mensuel, nous proposons d’interroger les notions d’espace et de territoire en Asie orientale. À partir d’approches anthropologiques et de matériaux ethnographiques diversifiés, nous réfléchirons à la façon dont les individus et les communautés habitent, occupent et traversent des espaces, identifient des territoires et (se) les représentent. Comment manifeste-t-on, justifie-t-on l’appartenance, la (dé)possession ou le partage d’un lieu, mais aussi de quelle façon ce lieu est-il représenté, (re)qualifié dans le temps et dans l’espace ? Notre intérêt ne se limitera pas aux espaces physiques, qu’ils prennent la forme d’un espace rituel, public ou privé, d’un ensemble architectural, d’une région frontalière ou d’une zone sinistrée. Nous prendrons également en compte les espaces imaginés, le monde des entités spirituelles et de l’au-delà. Nous explorerons le rapport à l’espace et au territoire selon des échelles d’observation variées (famille, lignage, communauté, quartier, ville, région, nation, État, etc.) et à partir d’éléments discursifs et figuratifs recueillis sur le terrain, en mettant à l’épreuve les méthodes d’enquêtes, les cadres théoriques mobilisés et les modes d’analyse des données.

https://enseignements-2018.ehess.fr/2018/ue/2785/

Contact

Katiana Le Mentec : katianalementec(at)protonmail.com


1 réponse

  1. 11 mai 2019

    […] vers l’annonce : https://cecmc.hypotheses.org/53144   Lectures d’accompagnement pour la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.