Tian’anmen : 100 ans de contestation étudiante

Chroniques estudiantines (3/4). « Tian’anmen : 100 ans de contestation étudiante ». Cultures monde, France Culture, 1er mai 2019.

Invités

  • Michel Bonnin (CCJ-CECMC)
  • Chloé Froissart (Université Rennes 2, associée CECMC)
  • Vladimir Stolojan (post-doctorant, associé CESSMA, Université Paris 7)

Présentation

Hier, sur la place Tian’anmen, le président chinois Xi Jinping a célébré les 100 ans du mouvement étudiant anti-impérialiste du 4 mai 1919. 70 ans plus tard, les chars de l’armée massacraient de nouveaux contestataires. Les étudiants chinois sont-ils encore à la pointe de la contestation politique ?

C’était il y a 30 ans dans la nuit du 3 au 4 juin 1989. Avec une violence inattendue, les chars du régime chinois mettaient fin à l’occupation de la place Tian’anmen investie depuis le mois d’avril par des étudiants qui réclamaient plus d’ouverture et de démocratie. 

Les images, terribles, des chars fonçant sur la foule avaient fait le tour du monde et sont encore dans tous les esprits. Mais en Chine, c’est le silence total. Aucune commémoration n’est prévue bien entendue et toute évocation du 4.6 – du 4 juin – est soigneusement bannie de l’espace public. 

Écouter l’émission

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.