Rebelles, miliciens et bandits. Un legs paramilitaire de l’Empire japonais en Asie orientale après 1945 (Taiwan, Corée, Mandchourie)

Louzon, Victor. « Rebelles, miliciens et bandits. Un legs paramilitaire de l’Empire japonais en Asie orientale après 1945 (Taiwan, Corée, Mandchourie) », 20 & 21. Revue d’histoire, vol. 141, n° 1, 2019, pp. 97-111. URL : https://www-cairn-info.inshs.bib.cnrs.fr/revue-vingt-et-vingt-et-un-revue-d-histoire-2019-1-page-97.htm

Résumé

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Corée, Taiwan et la Mandchourie sont mobilisées par le Japon. L’effondrement de l’Empire japonais en 1945 prive de tutelle les combattants de la période coloniale. À Taiwan, où le pouvoir chinois est sans rival, le legs japonais de militarisation se manifeste lors d’un soulèvement où les vétérans de l’armée et des groupes paramilitaires remobilisent leur expérience de guerre. En Corée du Sud, les tensions politiques débouchent sur une guerre intérieure où s’illustrent anciens soldats coloniaux et milices inspirées de l’époque japonaise. Quant aux ex-combattants du Mandchoukouo, ils se trouvent pris dans une guerre civile où leur statut ambigu est utilisé comme arme politique par les deux belligérants.

Lire le texte intégral de l’article sur Cairn.info (accès restreint)

  • Pour les membres de l’UMR CCJ, accès en ligne via BibCnrs
  • Disponibilité de 20 & 21. Revue d’histoire [suite de : Vingtième siècle] dans les bibliothèques françaises : http://www.sudoc.fr/099236346

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search