Transformations chinoises : institutions, modèles, figures

« Transformations chinoises : institutions, modèles, figures ». L’Homme. Revue française d’anthropologie, n° 229 (janvier-mars 2019).

Contributions de Catherine Capdeville-Zeng (INALCO), Pablo Blitstein (EHESS), Jean-Baptiste Pettier (Freie Universität Berlin).

Présentation

Comment certaines figures du passé sont représentées et convoquées afin de penser et d’organiser le présent ? Les études réunies dans ce numéro interrogent des figures du passé encore très vivantes dans les sociétés étudiées et qui contribuent de manière active aux transformations sociétales et institutionnelles : les « martyrs » de la guerre Iran-Iraq, protagonistes d’une imposante iconographie sur les murs de Téhéran (Sepideh Parsapajouh), les « maîtres anciens » dans les représentations politiques de la Chine médiévale (Pablo Blitstein), les « marieuses » d’autrefois comparées aux intermédiaires des agences matrimoniales de la Chine urbaine contemporaine (Jean-Baptiste Pettier). La pertinence de la notion de « patriarcat » en tant que modèle du passé utilisé pour caractériser la société chinoise des Han et ses mutations actuelles, est également questionnée (Catherine Capdeville-Zeng).

Le numéro inclut aussi une réflexion sur la pratique du comparatisme en sciences sociales, en combinant les points de vue d’une anthropologue (Anne-Christine Trémon), d’une philosophe helléniste (Frédérique Ildefonse) et d’un sociologue (Cyril Lemieux).

Sommaire

  • VARIA 
    Sepideh Parsapajouh – Sous le regard des martyrs à Téhéran. Une approche anthropologique de l’iconographie urbaine
  • TRANSFORMATIONS CHINOISES : INSTITUTIONS, MODÈLES, FIGURES
    Pablo Ariel Blitstein – L’emprise des maîtres. Savoir et autorité dans la Chine médiévale (IVe-VIe siècle)
    Jean-Baptiste Pettier – La réinvention des marieuses. Ethnographie d’une agence matrimoniale en Chine urbaine
    Catherine Capdeville-Zeng – Discussion autour de la notion de patriarcat, en Chine et en anthropologie
  • COMPARATISMES EN QUESTION
    Anne-Christine Trémon – Comparaisons contextualisées
    Frédérique Ildefonse – Pratiquer le comparatisme. Cinq propositions
    Cyril Lemieux – Faut-il en finir avec le comparatisme ?
  • COMPTES RENDUS

Plus d’informations sur le site des éditions de l’EHESS

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.