Une anthropologie des paysages de la Chine contemporaine

Annonce de la sixième séance de l’année universitaire 2018-2019 du séminaire “Anthropologie des espaces et des territoires : l’Asie orientale en perspective”

Date

Lundi 18 Mars 2019 de 13h à 16h

Lieu

Maison des Sciences humaines
Salle A07_37 (7ème étage)
54 bd Raspail 75006 Paris

Intervenante : Claire Vidal

Maîtresse de conférence, Université Lumière Lyon 2, Institut d’Asie Orientale

À la découverte du paradis terrestre de Guanyin.
Une anthropologie des paysages de la Chine contemporaine

Haut lieu du bouddhisme chinois depuis le Xe siècle, l’île du Putuoshan (Zhoushan, Zhejiang) accueille chaque année des centaines de milliers de voyageurs venus des quatre coins de l’Asie pour rendre un culte au grand bodhisattva de la compassion, Guanyin, dans l’espoir qu’elle leur accorde des bénédictions et réalise leurs vœux de succès dans les affaires, de guérison et d’enfantement. Le pied posé sur l’île, les visiteurs sont invités à se rendre dans les grands monastères et les nombreux temples peuplés des images des bouddha et des bodhisattva. Guidés par tout un dispositif de panneaux d’information, ils sont dirigés vers les plages dont les contours auraient été dessinés par les traces de pas de Guanyin et sont orientés sur les chemins qui font face à l’îlot voisin dont la forme serait celle du bodhisattva allongé sur l’eau. Certains encore traversent la forêt du Paradis de l’Ouest, quand d’autres préfèrent longer le parcours de la forêt de Bambou Pourpre où l’immense statue de Guanyin semble jouer à cache-cache avec les visiteurs. En ces lieux, comme en d’autres endroits du site, l’aménagement architectural et paysager participe de dispositifs qui rendent présent l’être divin, tout comme les toponymes qui s’appuient sur les récits mythologiques bien connus du bodhisattva. Le site se double ainsi d’un imaginaire spatial que les voyageurs pourront expérimenter. Pris dans les politiques contemporaines de mise en tourisme et les logiques de patrimonialisation, ces procédés de présentification créent les conditions dans lesquelles les visiteurs inventent leur propre expérience de pèlerinage. Prenant différents cas d’étude issus d’enquêtes ethnographiques au Putuoshan, je propose de réfléchir dans une perspective anthropologique à l’environnement spatial et ses paysages, dans lequel s’établit la relation entre le voyageur d’un lieu saint et l’être divin qui l’habite.

Photographie des paysages du Putuoshan (cliché de Claire Vidal, 2012)

Présentation du séminaire

Organisé par Claire Vidal (Maîtresse de conférence à l’Université de Lyon 2), Mary Picone (Maîtresse de conférence à l’EHESS) et Katiana Le Mentec (chargée de recherche au CNRS)

Dans le cadre de ce séminaire mensuel, nous proposons d’interroger les notions d’espace et de territoire en Asie orientale. À partir d’approches anthropologiques et de matériaux ethnographiques diversifiés, nous réfléchirons à la façon dont les individus et les communautés habitent, occupent et traversent des espaces, identifient des territoires et (se) les représentent. Comment manifeste-t-on, justifie-t-on l’appartenance, la (dé)possession ou le partage d’un lieu, mais aussi de quelle façon ce lieu est-il représenté, (re)qualifié dans le temps et dans l’espace ? Notre intérêt ne se limitera pas aux espaces physiques, qu’ils prennent la forme d’un espace rituel, public ou privé, d’un ensemble architectural, d’une région frontalière ou d’une zone sinistrée. Nous prendrons également en compte les espaces imaginés, le monde des entités spirituelles et de l’au-delà. Nous explorerons le rapport à l’espace et au territoire selon des échelles d’observation variées (famille, lignage, communauté, quartier, ville, région, nation, État, etc.) et à partir d’éléments discursifs et figuratifs recueillis sur le terrain, en mettant à l’épreuve les méthodes d’enquêtes, les cadres théoriques mobilisés et les modes d’analyse des données.

https://enseignements-2018.ehess.fr/2018/ue/2785/

Contact

Katiana Le Mentec : katianalementec(at)protonmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.