Le pouvoir des gouvernés. Ethnographies de savoir-faire politiques sur quatre continents

Le pouvoir des gouvernés : ethnographies de savoir-faire politiques sur quatre continents. Édité par Alain Cottereau, Stéphane Baciocchi et Marie-Paule Hille. Berne : Peter Lang, 2018. 486 p. (Coll. « Action publique »). ISBN : 978-2-8076-0640-1

Marie-Paule Hille a signé :

  • l’introduction : « Présentation. Pratiques d’enquête et sens de la réalité sociale » (Stéphane Baciocchi / Alain Cottereau / Marie-Paule Hille)
  • un chapitre de l’ouvrage : « Faire communauté. Dimensions religieuses et politiques d’un rite alimentaire sur trois générations ».

Contribution de Xénia de Heering : « Retrouver un passé banni. Évocation de l’année 1958 selon un best-seller tibétain et ses lecteurs ».

Présentation

Ce recueil d’ethnographies est né d’un partage d’expériences de terrain. Il rapproche les milieux sociaux les plus divers, des confins du Tibet à plusieurs pays d’Amérique latine (Argentine, Mexique, Cuba), de la Chine aux banlieues de Paris, en passant par la Grande-Bretagne et l’Espagne. L’ambition a été de repenser ensemble les manières d’observer, de décrire et de rendre intelligibles les observations en immersion. Durant huit années de séminaire et d’atelier nous avons travaillé en commun les notes de terrain et leur restitution écrite. Le Pouvoir des Gouvernés présente le résultat de cette expérimentation. Les textes répondent à une exigence radicale de compréhension interne aux milieux des enquêtés, suivant leurs perspectives et leurs expressions locales. L’idée même de journal de terrain a été reprise et repensée en conséquence.

Progressivement, la question du pouvoir des gouvernés a émergé. Quels que soient les régimes politiques, démocratiques ou dictatoriaux, se sont dessinées, au fil des descriptions, des manières de faire valoir des exigences de justice à travers le monde. Des barrières de signification séparent les gouvernants des gouvernés. Les manières de les franchir, ici minutieusement décrites, révèlent l’exercice, malgré tout, du pouvoir des gouvernés.

Auteurs-enquêteurs : Nasiha Aboubeker, Stéphane Baciocchi, Kamel Boukir, Alain Cottereau, Xénia de Heering, Marie-Paule Hille, Erwan Le Méner, Ariane Mak, Margalida Mulet Pascual, Irene Ramos Gil, Pia Valeria Rius, Eduard Rodriguez Martin, et un auteur, membre d’un jury d’assises, tenu à l’anonymat.

Sommaire sur le site de l’éditeur Peter Lang

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.