Mener une recherche sur la Chine – 如何做中国研究

« Mener une recherche sur la Chine : ficelles et cuisine du jeune chercheur – 如何做中国研究:年轻学者的入门技巧 ».

La deuxième séance de l’atelier destiné aux jeunes chercheurs aura lieu le vendredi 21 décembre 2018, et la troisième le 18 janvier 2019. Cet atelier est organisé et animé par quatre doctorants : Chayma Boda (CCJ-CECMC), Song Ningsi (CCJ-CECMC), Aël Théry (CCJ-CECMC) et Tao Hong (Paris VIII).

Horaire

  • Le vendredi, de 15h à 17h

Lieu

  • EHESS
    105 bd Raspail – 75006 Paris

Présentation

Cet atelier est né il y a deux ans d’une envie de jeunes chercheurs travaillant sur la Chine (doctorants et postdoctorants de l’EHESS et de l’INaLCO) de sortir d’un isolement paradoxalement partagé. L’objectif de cet atelier est de proposer un espace d’échange et de discussion sur les difficultés méthodologiques que nous rencontrons à différentes étapes de notre parcours universitaire et que nous n’osons pas toujours formuler en présence de chercheurs expérimentés. La participation à cet atelier ne vise en aucun cas à se soumettre à un exercice académique mais au contraire à partager les « ficelles du métier », telles que la rédaction d’un projet de recherche, le financement de son doctorat, l’utilisation d’archives et de bases de données, la conduite d’entretien, la publication, l’enquête de terrain, la communication sur ses recherches, la valorisation du travail de recherche au-delà de la thèse etc.

Chaque séance sera partagée en deux temps : la première partie consistera à échanger autour de thématiques proposées en amont par un·e ou plusieurs participant·e·s, répondant à des besoins, des questionnements d’actualité pour le ou la doctorante (demande de financements, rédaction de CV, écriture d’article, traduction, projets en cours etc) et menant à une discussion collective. La deuxième partie sera consacrée à la présentation de la construction du corpus bibliographique lié au sujet de recherche de l’intervenant·e, sur proposition volontaire. En effet, nous sommes toutes et tous confrontées à un moment à la formation d’un cadre théorique. Si certaines lectures sont spécifiques à notre sujet, d’autres sont partagées entre chercheurs sur la Chine ; il reviendra donc à la fois de saisir comment élaborer un corpus thématique par un travail de sélection et d’explicitation et aussi de partager des références communes en français, en chinois ou en anglais par la construction progressive d’une bibliographie partagée. Chacun·e sera ainsi invité·e à chaque séance à présenter et/ou à participer à la discussion collective. Une liste mail a été créée pour faciliter les échanges, les partages d’information et l’organisation des séances.

Plus d’information sur le séminaire : https://enseignements-2018.ehess.fr/2018/ue/3044/


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.