Typographies orientales et imprimerie nationale, histoire et patrimoine

Journée d’étude « Typographies orientales et imprimerie nationale, histoire et patrimoine » organisée par Michela Bussotti (EFEO-CCJ) et Fabien Simon (Université Paris Diderot- Paris 7, Laboratoire ICT).

Présentation

Cette journée d’études se veut une rencontre, au sens plein du terme, autour de l’imprimerie, en France et en Orient, et des typographies orientales et occidentales, et
ce à un triple niveau.

Elle est conçue, tout d’abord, comme une rencontre sur ce thème entre historiens, et chercheurs en histoire, et détenteurs de savoirs typographiques. Elle vise en particulier à faire dialoguer spécialistes de la typographie et typographes contemporains et/ou responsables de l’Imprimerie Nationale, ou encore historiens des techniques et « techniciens ». Ces intervenants aux profils variés permettront de nourrir une discussion issue de la mise en regard de leurs approches diverses, complémentaires ou parallèles.

Elles permettront de confronter, ensuite, deux traditions typographiques qui, pour ne pas partager les mêmes principes, n’en ont pas moins connu un certain nombre de
croisements, indirects ou directs, par exemple dans des lieux ayant très ponctuellement rassemblé ces techniques et l’on songe ici aux quelques caractères en bois des
imprimeries européennes, dont les « Buis du Régent » taillés sous la direction d’Étienne Fourmont (1683-1745) et conservés à l’Imprimerie Nationale sont l’exemple le plus fameux. L’étude de ces traditions différentes peut bénéficier, en tout cas, de l’approche croisée que nous souhaitons proposer ici. La tradition chinoise plus ancienne se sert de caractères en céramique, métal et surtout bois, mais elle n’emploie pas de poinçons.Ceux-ci sont, en revanche, l’élément de départ de la typographie européenne.

Date

  • Vendredi 30 novembre 2018, de 9h à 18h

Lieu

  • Maison de l’Asie (salon du 1et étage)
    22 avenue du Président Wilson – 75116 Paris

Accès libre dans la limite des places disponibles.

Programme


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.