Le grand rattrapage de la Chine

Jeudi 8 novembre 2018, l’émission « Entendez-vous l’éco ? », sur France Culture, recevait Guilhem Fabre (Université Montpellier 3) et Jean-Paul Maréchal (Université Paris Sud). Tous deux animent, avec Pierre Salama, Michel Schiray, Xavier Richet et Julien Vercueil le séminaire BRICs de la FMSH/EHESS.

Présentation

Repositionnement robotique – Pékin, 2008• Crédits : Zhang Peng/LightRocket – Getty

Des universités scientifiques créées dès le début du XXe siècle à la course aux technologies vertes, la Chine met l’innovation au cœur de ses politiques publiques. Retour sur le passage d’une nation de manufactures au statut de première puissance industrielle mondiale en un siècle de rattrapage.

Quatrième et dernier temps de notre série consacrée à l’innovation. Aujourd’hui, cap sur la Chine, devenue la championne du monde des dépôts de brevets.

Les Chinois, grands inventeurs de la boussole, de la poudre à canon et de la roue hydraulique, ont souvent été considérés au cours des dernières décennies comme des imitateurs et non comme des créateurs, une tendance résumée par le mot « shanzai » qui désigne cette culture de la contrefaçon. Or, depuis plusieurs années, Pékin tente de rattraper son retard et investit massivement dans l’innovation technologique. Alors, comment et pourquoi la Chine passe-t-elle aujourd’hui de la production à bas coût aux technologies de pointe ?

Écouter l’émission

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.