Rendez-vous Chine — Jardins lettrés en Chine et au Japon, manifestes et poétiques

Les Rendez-vous Chine — Jardins lettrés en Chine et au Japon, manifestes et poétiques.

Présentation

Que nous enseignent les textes classiques dans l’étude et la pratique des projets contemporains, en Chine et au Japon?
Publié pour la première fois vers 1634, le Yuanye est un traité exclusivement consacré à l’art des jardins. Il s’est d’abord fait connaître au Japon, puis réapparait en Chine au début du XXe siècle. Écrit par Ji Cheng, un lettré passé maître dans l’art des jardins, le texte est d’une étonnante modernité lorsqu’il aborde le respect de la nature et de l’environnement, la protection des ressources naturelles et la préservation des nappes phréatiques, la sauvegarde des végétaux existants, l’harmonie des édifices avec les activités projetées ou les plantations envisagées.

Participants

  • CHIU Chebing, architecte, paysagiste, traducteur et commentateur du Yuanye
  • Jérôme DAMIENS, ingénieur et architecte
  • Nicolas FIÉVÉ, architecte, directeur d’études à l’EPHE sur l’histoire de l’architecture et des jardins au Japon au XVIIe siècle
  • Florence MERCIER, paysagiste

Modération : Françoise Ged, architecte, HDR, responsable de l’Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine

Rendez-vous organisé en partenariat avec le CNRS, l’UMR Chine-Corée-Japon et l’EHESS

Date

  • Mardi 20 novembre 2018, à 18h30

Lieu

  • Cité de l’architecture & du patrimoine
    Plateforme de la création architecturale
    Palais de Chaillot, Hall d’about
    7 avenue Albert de Mun – 75116 Paris
    (M° Iéna ou Trocadéro)

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Plus d’informations et inscription


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.