• Non classé

Le système des Lettres et des visites ou l’administration à deux voies

Invité en 2009 dans le cadre du séminaire d’Isabelle Thireau , «Normes sociales et légitimité en Chine contemporaine», M. Ying Xing 应  星 est Professeur à l’Université Chinoise des Sciences Politiques et du Droit –École de Sociologie. Pékin.

  • Sa première conférence (Vendredi 23 janvier, salle 451 – 54 boulevard Raspail – Paris 75006) portera sur le système des Lettres et des visites ou l’administration à deux voies à partir de l’étude d’un cas singulier – une affaire de visites collectives qui s’est déroulée pendant plusieurs années dans le sud-ouest de la Chine -, cette première conférence se propose de présenter les principaux traits du système dit des Lettres et des visites tel qu’il est mis en place après 1949.
  • Sa deuxième conférence : Les trois piliers de la réponse de l’Etat aux visites collectives (Vendredi 30 janvier 13h00-15h00 Salle 451).  Poursuivant l’étude du cas évoqué lors de la première séance, cette seconde conférence portera son attention sur l’action de l’Etat face aux mobilisations que constituent les «visites collectives», une action que l’on peut résumer à l’aide de trois formules : «arracher les clous», «proposer des ouvertures», «ôter le couvercle».
  • Sa trosième conférence : Pratiques des leaders d’action collective, pratiques des membres Vendredi 6 février 13h00-15h00 Salle 451 Cette dernière intervention a pour objet l’analyse des règles d’intervention, de communication, de définition de l’identité et de la responsabilité des différents types d’acteurs engagés dans de telles «visites collectives aux autorités supérieures». Date * le vendredi 23 janvier 2009 à 13h Contact * Isabelle Thireau (thireau@ehess.fr) Url de référence * CECMC Haut de page [Éditer] [Classer]


Citer ce billet
Jacqueline Nivard (2009, 23 janvier). Le système des Lettres et des visites ou l’administration à deux voies. Carnets du Centre Chine (CNRS/EHESS). Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mdwv

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search