Wang Bing : l’art du regard

Avec le soutien du Centre de recherche sur les arts et le langage (CRAL), du Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine (CECMC) et
du Centre d’études des mondes russes, caucasiens et centre-européens (CERCEC), la Direction de l’image et de l’audiovisuel de l’EHESS organise en octobre 2018 quatre projections-débats et une master class consacrées à l’œuvre du cinéaste chinois Wang Bing.

Anne Kerlan (CCJ-CECMC) et Sebastian Veg (CCJ-CECMC) participeront chacun à un débat : le 16 octobre, projection de Madame Fang ; le 29 octobre, projection de L’Argent du charbon, suivi de Traces.

Auteur d’une œuvre cinématographique monumentale, tant par le nombre de films que par leur durée, Wang Bing documente les transformations de la Chine contemporaine depuis près d’une vingtaine d’années. Il le fait dans un style inimitable, en plans séquences obstinés qui décrivent le tempo même de la vie sociale.
Cette rétrospective de l’œuvre de Wang Bing à l’École des hautes études en sciences sociales propose des films documentaires (Madame Fang, L’Argent du charbon), une fiction (Le Fossé) ainsi que des films d’art associant au tournage en cinéma direct (L’Homme sans nom) une vision plastique propre à l’installation (Traces).

Programme

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Entrée libre.

Lieu

  • École des hautes études en sciences sociales
    Amphithéâtre François Furet
    105 boulevard Raspail – 75006 Paris

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.