De quelques vertus de l’Antiquité, de l’Europe à la Chine

Bastid-Bruguière, Marianne. De quelques vertus de l’Antiquité, de l’Europe à la Chine. In L’avenir se prépare de loin : Trente regards sur l’Antiquité pour construire le futur, Jacques Bouineau (dir.). Paris : Les Belles Lettres, 2018.

Marianne Bastid-Bruguière est directrice de recherche émérite au CNRS, membre du CECMC.

Présentation de l’ouvrage

Ils sont hommes politiques, savants, professeurs, écrivains.
Ils partagent une conviction simple : leur vie eût été bien différente s’ils n’avaient pas été nourris par le monde antique.
Ils ne pensent pas que c’était mieux avant ; ils sont convaincus que, riches de ce passé, il est possible que ce soit mieux demain.
Et, chacun à sa manière, ils témoignent de la chance culturelle que sont nos Anciens, pour, au fond, apprendre à vivre debout.

Ce volume est né à l’initiative d’Antiquité-Avenir, réseau regroupant 38 associations, dont la mission est de promouvoir et de valoriser la connaissance de l’Antiquité.

Avec les contributions de : Marianne Bastid-Bruguière, Nicolas Baverez, Frédéric Boyer, Françoise Briquel Chatonnet, Pierre Brunel, Jean Canavaggio, Jean-Pierre Chevènement, Xavier Darcos, Michel Deguy, Paul Demont, Jean-Paul Demoule, Pierre Ducrey, Michael Edwards, Maha El-Khalil Chalabi, Thierry Grillet, Francis Joannès, Pierre Judet de la Combe, Denis Knoepfler, Pierre Laurens, Bernard Legras, Dario Mantovani, Yves Meyer, Claudia Moatti, Thomas Pavel, Christian Prigent, Maurice Sartre, Pauline Schmitt-pantel, Alain Schnapp, Monique Trédé, Arnaud Zucker.

Sommaire sur le blog des Belles Lettres


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.