Deux textes d’Isabelle Landry-Deron sur le Portail France Chine (BnF/Bibliothèque nationale de Chine)

Deux textes d’Isabelle Deron (CCJ-CECMC) sont en ligne sur le site de la BnF Patrimoines partagés / Portail France-Chine. Un premier concerne les envoyés en Orient du Moyen-Âge, le second concerne les missionnaires chrétiens. Chaque article est assorti d’un ensemble de documents sélectionnés sur la bibliothèque numérique Gallica.

Missionnaires

Landry-Deron, Isabelle. « Missionnaires ». Portail France Chine / Patrimoines partagés. URL : http://heritage.bnf.fr/france-chine/fr/missionnaires-chine-article (consulté le 11 mai 2018)

Du Moyen-Âge à la fin du XVIIIe siècle, les missionnaires catholiques furent presque exclusivement les uniques résidents occidentaux permanents avec l’accord des autorités locales et impériales dans la capitale et dans les provinces. Les guerres de l’Opium suivies des Traités inégaux ouvrirent en grand la voie du prosélytisme aux catholiques en plus grand nombre et aux missions protestantes anglo-saxonnes.

Lire l’article

Envoyés pontificaux et royaux du Moyen-âge

Landry-Deron, Isabelle. « Envoyés pontificaux et royaux du Moyen-âge ». Portail France Chine / Patrimoines partagés. URL : http://heritage.bnf.fr/france-chine/fr/envoyes-royaux-pontificaux-moyen-age (consulté le 11 mai 2018)

Les premiers légats apostoliques et les envoyés royaux qui partirent vers la Haute Asie et l’Extrême-Orient aux XIIIe et XIVe siècles débutèrent dans le contexte de la menace d’invasion que faisait peser sur la chrétienté l’empire mongol de Gengis Khan (1167-1227) et ses descendants.
Ces premiers légats apostoliques et envoyés royaux ont été choisis dans les ordres mendiants (dominicains et franciscains) qui se partageaient alors le monde catholique. Les échanges de correspondances entre l’Occident et l’Empire mongol sont documentés par des archives.

Lire l’article


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *