Le réseau des études mongoles et sibériennes

« Études mongoles et sibériennes », un nouveau réseau de chercheurs francophones spécialistes de la Mongolie et de la Sibérie, vient d’être créé. Il s’est doté d’un site Internet, richement alimenté, qui présente les activités de ses membres.

L’anthropologue Sandrine Ruhlmann, membre de CCJ-CECMC, participe au réseau.

Présentation

Le site des études mongoles et sibériennes a pour objectif de mettre en lien des chercheurs français et francophones travaillant sur les mondes mongols et sibériens. Ces aires culturelles comprennent des peuples mongols ou sibériens qui vivent en Mongolie (République de), en Mongolie méridionale (Région autonome de Mongolie Intérieure de la République populaire de Chine) et en Sibérie (Fédération de Russie).

Nous souhaitons ainsi favoriser les échanges et les collaborations entre collègues, entre disciplines, entre laboratoires de recherches, et faire circuler des informations concernant les formations dans le domaine des études mongoles et sibériennes, les publications scientifiques, les recherches en cours, les thèses soutenues et en cours, des événements, etc. Enfin, nous publierons de courts articles ou billets dans un Carnet, Bajan, au gré de nos envies et au fil de nos découvertes sur le terrain.

Le domaine des études mongoles et sibériennes connaît un essor notable depuis la chute du bloc communiste, l’entrée dans la voie de la démocratisation et de l’économie de marché. Ce contexte a permis un redéploiement de la recherche et des enquêtes de terrain dans les aires mongoles et sibériennes, avec un accès aux populations, aux différents acteurs, ainsi qu’aux archives. Nous nous en réjouissons, et la mise en place de ce réseau permettra de multiplier les échanges et de faire émerger de nouvelles problématiques qui enrichiront nos recherches.

Site du réseau « Études mongoles et sibériennes »


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.