Parfums de Chine : la culture de l’encens au temps des empereurs

« Parfums de Chine : la culture de l’encens au temps des empereurs ». Exposition au musée Cernuschi, musée des arts de l’Asie de la Ville de Paris, du 9 mars au 26 août 2018.

Commissaires de l’exposition

  • Eric Lefebvre, directeur du musée Cernuschi
  • Li Zhongmou, vice-directeur du musée de Shanghai

Conseiller scientifique

  • Frédéric Obringer (CCJ-CECMC)

Présentation

Cette exposition au sujet inédit propose un voyage à travers la civilisation chinoise depuis le IIIe siècle avant notre ère jusqu’au XIXe siècle. Doté d’une symbolique qui s’enrichit au fil du temps, le parfum permet d’aborder de nombreux aspects de la culture chinoise. Depuis sa signification dans les pratiques rituelles jusqu’à son association à l’art de vivre des lettrés, l’encens a en effet suscité une richesse de productions artistiques et littéraires.
Des brûle-parfums aux tables à encens, l’histoire du parfum en Chine permet d’aborder les plus brillantes créations, et ce à travers une grande diversité de matières et de médiums allant de la céramique au laque, de la peinture à la calligraphie.

L’exposition présentera en particulier un ensemble de peintures signées de grands noms, comme Chen Hongshou ou Qiu Ying, mettant en scène belles dames, ermites et lettrés dans leur rapport à l’encens, qu’il soit associé à la toilette, à la méditation ou au rituel.

Dossier de presse de l’exposition « Parfums de Chine »

Vidéo de présentation par Frédéric Obringer

Cette vidéo est projetée dans l’exposition.

Vidéo disponible également sur DailyMotion : https://dai.ly/x6fg9qj


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.