Comment décrire un paysage sans l’écrire ? Images vues et non vues du paysage chinois

Intervention de Yolaine Escande (CNRS-CRAL, membre associé du CECMC) dans le cadre du séminaire L’enquête et ses graphies : figurations iconographiques d’après société.

Date

  • Mardi 13 février 2018, de 15h à 17h

Lieu

  • EHESS – Salle 9
    105 boulevard Raspail – 75006 Paris

Résumé

La question de la définition de ce qu’est un « paysage » – quelle que soit la culture ou le lieu – est fondée sur des matériaux écrits, des textes, et construite en l’absence d’images. Pourtant le regard y joue un rôle essentiel. Au point que même les images des paysages sont conditionnées par cette conception. La séance s’interrogera sur cette contradiction, en particulier au sujet de la description et de la définition du paysage chinois, qui ne peut se limiter à l’étude de textes, le paysage constituant en Chine une véritable « culture », qualifiée de « culture des montagnes et eaux ».


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *