• Non classé

«La Chine est un cheval et l’Univers une idée» de Jean Lévi

Entretien avec Jean Levi à propos de «La Chine est un cheval et l’Univers une idée». Paris : Maurice Nadeau, 2010, 156 p.

« La Chine est un cheval et l’univers une idée » est une citation un peu libre d’une boutade de Zhuangzi, le plus grand philosophe chinois du IVe siècle avant notre ère. Il en use pour ridiculiser le discours sophiste. Les sophistes chinois, tout comme les sophistes grecs, étaient des maîtres itinérants de rhétorique et de philosophie qui pratiquaient l’art de la persuasion. Ils étaient capables de faire passer le noir pour le blanc, des vessies pour des lanternes, des rats pour des chats et le faux pour le vrai. Le sophiste tire sa force de sa science du discours et de sa parfaite maîtrise des figures de style. Celles-ci, loin de lui servir à l’élaboration d’une science objective des catégories du discours, vont être utilisées à des fins opportunistes et cyniques. Le caractère diabolique du personnage se manifeste de façon exemplaire dans le paradoxe « un cheval blanc n’est pas un cheval » de Kong-souen Long, raillé par Zhuangzi. L’expression « un cheval blanc n’est pas un cheval» (qui vise à dénoncer l’arbitraire de la distinction opérée par la langue entre l’objet et ses qualités) aboutit à remettre en cause le rôle de catégorisation sociale prêtée aux noms et au langage dans le système du ritualisme confucéen. Le paradoxe va faire des ravages. La formule non seulement déstabilise les rapports logiques impliqués dans le système des désignations mais encore mine les fondements de la société.

Propos de Jean Lévi extrait de l’Entretien avec Benoit Laureau sur le blog de la Quinzaine littéraire.  L’intégralité de l’entretien est disponible sur le blog. On peut aussi voir des extraits de cet entretien, filmés par le réalisateur Gilles Nadeau.

Un entretien avec Jean Lévi est aussi disponible sur France Culture (60 minutes) dans For Intérieur avec Olivier Germain-Thomas.



Citer ce billet
Jacqueline Nivard (2011, 18 janvier). «La Chine est un cheval et l’Univers une idée» de Jean Lévi. Carnets du Centre Chine (CNRS/EHESS). Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/me2n

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search