Illusions et souffrances : les migrants chinois à Paris

Wang, Simeng. Illusions et souffrances : les migrants chinois à Paris, Paris : éditions rue d’Ulm, 2017. 244 p. (Coll. « Sciences sociales »). ISBN : 978-2-7288-0574-7

Qui sont les Chinois à Paris? Comment leurs trajectoires migratoires prennent-elles place dans l’histoire de la société française ? Quels sont les liens économiques, culturels, politiques et affectifs qu’ils établissent avec leurs pays de résidence et d’origine ? Dans le contexte général de l’accueil des étrangers en France et face à la mutation que connaît la société chinoise depuis une quarantaine d’années, l’enquête ethnographique révèle combien nos représentations sociales des Chinois sont souvent figées et simplistes. En réalité, cette immigration non postcoloniale recouvre des mobilités sociales multiples et engendre des conditions de vie extrêmement hétérogènes, faites de bonheurs et de douleurs, de joie et de chagrin, de dits et de non-dits, d’espoir et de désespoir.

Plus d’informations

Wang Simeng a récemment coordonné, avec Hélène Le Bail, le numéro spécial « Migrations chinoises et générations » de la revue Hommes & migrations (2016).

Wang Simeng présentera son livre à la librairie Le Phénix, à Paris, le samedi 21 octobre 2017 à partir de 17 h.


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *