Françoise Aubin (1932-2017)

On nous prie d’annoncer la disparition de Françoise Aubin (1932-2017), directrice émérite de recherche au CNRS.

Chères et chers collègues,

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès, survenu la nuit dernière, de notre amie et collègue Françoise Aubin, directeur de recherches au CNRS, à l’âge de 85 ans.

Animée par le désir de maîtriser les langues orientales (russe, japonais, chinois, mongol), Françoise Aubin accomplira une double carrière en études orientales et en sciences sociales. Ses premiers liens avec l’islam chinois ont été tissés grâce à son étude des missions protestantes en milieu musulman dans le Nord-Ouest de la Chine. Elle publiera par la suite des travaux d’une grande originalité sur les confréries soufies et la pensée islamique chinoise.

Sa passion des connaissances et sa générosité intellectuelle nous manqueront.

Les obsèques auront lieu lundi 17 juillet à l’église de Brion (Maine-et-Loire, 49 250)

Dear colleagues,

We are very sad to inform you of the passing of Mrs. Françoise Aubin (professor emerita CNRS) last night, at the age of 85.
Endowed with many skills in Oriental languages (Chinese, Japanese, Russian, Mongol), Françoise Aubin carried out a twofold carreer in Oriental studies and social sciences. The first bond between Françoise Aubin and Chinese Islam was tied throught her study of Protestant missions in Northwest China among Chinese Muslims. She published ground-breaking articles, notably on Sufi brotherhoods and Chinese Islamic thought.

We will miss her passion for learning and her intellectual generosity.

Denise Aigle, Isabelle Charleux, Vincent Goossaert, Roberte Hamayon, Marie-Paule Hille et Souad Wheidi

 

Un article, paru en 2011 dans un volume d’hommage, retraçait son parcours. Il s’agit de :

  • Isabelle Charleux, Vincent Goossaert, Roberte N. Hamayon, Denise Aigle. Françoise Aubin. Une grande orientaliste humaniste. Denise Aigle, Isabelle Charleux, Vincent Gossaert, Roberte Hamayon (éd.), Miscellanea Asiatica. Mélanges en l’honneur de Françoise Aubin/Festschrift in Honour of Françoise
    Aubin. Sankt Augustin : Steyler Verlag, Institut Monumenta Serica, 2010, p. 1-11. (Coll. « Monumenta Serica Monograph », Series LXI).

L’article comprend une bibliographie des écrits de Françoise Aubin jusqu’en 2009.


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

1 réponse

  1. Jaafar dit :

    Je viens d’apprendre la disparition de Françoise Aubin, aujourd’hui vendredi 8 septembre lors d’une conférence de sabine trebinjac. Les écrits de François Aubin, comme ceux d’Elisabeth Allès ont été mes premiers contacts avec les confréries soufis de Chine. Merci du fond du cœur.

    Un soufi français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *