La Législation complexe de l’Etat impérial des Qing sur des territoires des Miao

Conférence de Laure Zhang (Université de Genève/CECMC), prononcée dans le cadre du séminaire de recherche de l’Institut d’Asie Orientale (IAO), intitulée : « La législation complexe de l’État impérial des Qing sur des territoires des Miao : le cas du trafic d’êtres humains dans le Guizhou au 18ème siècle. »

Date

  • Vendredi 26 mai 2017, de 14h à 15h30

Lieu

  • Institut d’Asie Orientale (IAO) – Salle de réunion (R66)
    École Normale Supérieure de Lyon
    15 Parvis René Descartes, BP 7000
    69342 Lyon Cedex France
    http://iao.cnrs.fr/

Résumé

La conquête des territoires des Miao au 18ème siècle s’est accompagnée par une reconnaissance limitée de certaines de leurs « règles coutumières » mais aussi par l’imposition de plus en plus rigoureuse des lois impériales à leur encontre. Pour imposer son monopole sur la violence au sein de ces nouveaux territoires, l’État impérial organise des campagnes militaires ou policières successives pendant plus d’un siècle. Ces campagnes sont dirigées contre trois grands crimes attribués aux Miao « crus » : le pillage, l’enlèvement contre rançon et le trafic d’êtres humains. Au cours des combats contre ce dernier crime, le législateur mandchou fait face à un double dilemme : maintenir le privilège originellement propre aux gens des bannières de posséder des esclaves tout en permettant la possession limitée de gens de conditions servile par de simples particuliers chinois ; criminaliser le trafic d’êtres humains organisé par les trafiquants alors même qu’ils tolèrent leur participation au commerce de populations Miao capturées par l’armée impériale.

 

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search