Revue de presse du CNRS en Chine (mars 2017)

En pièce jointe, la revue de presse du Bureau du CNRS en Chine pour le mois de mars 2017.

Si l’augmentation des IDE chinois en direction de l’Europe a des effets économiques positifs, le mouvement est aussi guidé par des choix sectoriels et géographiques. Mais l’affaire Kuka et surtout l’échec en vue d’acquérir Aixtron en Allemagne changent la donne : ces deux projets mettent en lumière la stratégie chinoise, exposée dans le plan « Made in China 2025 », qui identifie les technologies clés stratégiques que le pays doit maîtriser pour assurer sa suprématie économique. Ces deux affaires amènent les pays européens à rechercher des parades aux cinq défis posés par les acquisitions chinoises. Deux orientations : davantage superviser les IDE chinois et réclamer plus de réciprocité dans l’accès à l’économie chinoise. Des options qui ne retirent en rien la nécessité d’anticiper d’autres répercussions de l’internationalisation de la Chine.

La Revue de presse (mars 2017), format PDF

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.