Les Rendez-vous Chine – Habitants et citoyens, gouvernement urbain à Pékin, ruptures et continuités du XIXe au XXIe siècle

Quarante ans après le lancement des réformes en Chine, qu’en est-il de l’aménagement urbain et rural, de l’architecture, de la citoyenneté, du tourisme, des politiques patrimoniales ? Quelles ruptures, quelles continuités de la Chine impériale à la Chine actuelle ?

Les RDV Chine proposent de croiser et partager les points de vue en invitant urbanistes, architectes, historiens, géographes, sociologues, chercheurs, praticiens, observateurs à prendre la parole dans des dialogues organisés par l’Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine, en partenariat avec le CNRS, l’UMR Chine-Corée-Japon et l’EHESS.

Plus d’informations à propos des Rendez-vous Chine sur le site de la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Habitants et citoyens, gouvernement urbain à Pékin,  ruptures et continuités du XIXe au XXIe siècle

Pékin a une histoire riche et qui s’étend sur plusieurs siècles. Prendre en considération cette profondeur historique peut-il aider à éclairer et comprendre les évolutions récentes qu’a connues la ville ? C’est le pari que se propose de relever ce Rendez-vous.

Les évolutions qu’ont connues les villes chinoises au cours des dernières décennies ont profondément bouleversé les tissus urbains et l’habitus des citadins. Pékin ne fait pas exception, loin s’en faut.
S’appuyant sur l’expérience ethnographique de Judith Audin et sur la pratique historienne de Luca Gabbiani, le débat s’efforcera de mettre en lumière le caractère multiforme du rapport à leur ville qu’entretiennent les Pékinois aujourd’hui tout en questionnant la pertinence du discours de la « modernité » qui domine très largement les enjeux urbanistiques en Chine depuis les années 1990.
Les orateurs s’attacheront à dégager les notions de rupture et de continuité, en adoptant plusieurs focales d’observation différentes, du central au local. En variant les échelles d’analyse, aussi bien en termes d’espace que de temps, ils porteront l’éclairage sur les acteurs qui ont pris part au processus, résidents de longue date et migrants récents, organisations sociétales de nature non-gouvernementale, institutions municipales et organismes de l’Etat.

Participants

Judith Audin est docteure en sciences politiques. Elle a porté un regard d’ethnologue sur les comités de résidents dans des quartiers construits à différentes époques, ceux des hutongs du « vieux Pékin », ceux des logements communistes des années 1950, ceux des appartements commercialisés des dernières décennies.

Luca Gabbiani, historien, maitre de conférences à l’EFEO, est familier du dispositif d’administration de Pékin, de la vie quotidienne dans la capitale chinoise et de sa modernisation entamée au cours de la dernière décennie du régime impérial (1901-1911).

Modération : Françoise Ged, architecte, HDR, responsable de l’Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine à la Cité de l’architecture & du patrimoine, chargée de cours à l’INALCO et à l’IEMN-IAE.

Date

  • Mardi 24 janvier à 18h30

Lieu

  • Hall d’about – Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, accès par le 7, avenue Albert de Mun, Paris 16e

Présentation sur le site de la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Prochaine séances

  • Mardi 7 mars : Le patrimoine culturel immatériel : enjeux quotidiens et internationaux en Chine aujourd’hui
    Intervenants : Caroline Bodolec (CNRS) et Pascal Liévaux
    Modération : Francesca Cominelli (IREST-Paris 1)
  • Mardi 21 mars : Territoires ruraux, représentations anciennes et projets contemporains
    Alexis Lycas (EHESS) et Bruno Hubert (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris Malaquais)
    Modération : Rémi Ferrand (Ecole Nationale Supérieure de Normandie)

Aurélia Martin

Chargée de communications et des médias pour l'UMR Chine Corée Japon (CNRS)

More Posts

Aurélia Martin

Chargée de communications et des médias pour l'UMR Chine Corée Japon (CNRS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *