De la complication à penser le politique dans une Chine communiste postrévolutionnaire

Enregistrement audio de la communication délivrée le 7 juin 2016 par Emmanuel Jourda, docteur en études politiques de l’EHESS, ancien doctorant au CECMC, dans le cadre du colloque intitulé Avec Lefort, après Lefort : Prendre en charge l’expérience de notre temps. Ce colloque s’est déroulé à l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC) et à l’Université de Caen Normandie.

Résumé

Bien que l’actuel pouvoir en République populaire de Chine soit constamment observé, sa forme politique reste insuffisamment appréhendée. Or, son histoire est dorénavant majoritairement post-révolutionnaire. Il n’est donc plus pertinent de concevoir le régime chinois suivant les terminologies communistes classiques, quarante ans après la mort de Mao Zedong.

La présente communication vise à offrir des clés de compréhension des enjeux de l’après-révolution chinoise, pour mieux comprendre les mues d’un système qui est bien moins immobile et monolithique qu’il n’y paraît. La méthode choisie consiste à déconstruire les différentes étapes de la sortie de la révolution maoïste, en les confrontant au processus de l’après-révolution française. Le résultat obtenu est qualifié grâce aux concepts proposés par Claude Lefort, notamment celui de lieu vide du pouvoir. Cela permet d’illustrer comment les dirigeants chinois ont dû inventer un modèle politique hégémonique, afin de sortir du totalitarisme, tout en préservant le Parti communiste chinois d’une banalisation démocratique.

Écouter l’enregistrement

http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/4298

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search