Prix de thèse de l’AFEC 2016

Depuis 1998, un double prix décerné par l’AFEC récompense chaque année deux thèses de doctorat soutenues en France durant l’année précédente. Les critères retenus sont l’excellence et le caractère novateur de la recherche. Il récompense généralement deux travaux (parfois trois) : un premier sur la Chine ancienne et classique et un second sur la Chine moderne et contemporaine. Il est remis, en principe, par le représentant de Taïwan en France lors de l’assemblée générale de l’AFEC, à l’automne.

Deux post-doctorants du CECMC sont les lauréats du Prix de thèse de l’AFEC cette année, Claude Chevaleyre pour la Chine classique et Florence Lévy pour la Chine contemporaine :

  • Claude Chevaleyre a soutenu en 2015 une thèse de doctorat en Histoire et Civilisations (EHESS), thèse préparée sous la direction de M. Pierre-Étienne Will et intitulée : « Recherches sur l’institution servile dans la Chine des Ming et des Qing ».
  • Florence Lévy a soutenu en 2015  une thèse de doctorat en sociologie (EHESS), préparée en co-tutelle sous la direction d’Isabelle Thireau (EHESS) et  de Janine Dahinden (Université de Neuchâtel) et intitulée : « Entre contraintes et interstices, l’évolution des projets migratoires dans l’espace transnational : une ethnographie des migrants de Chine du Nord à Paris ».

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *