Ce que les statistiques ne disent pas : la réinvention de l’offre des jeux de casino à Macao depuis 2002

Grand Lisboa

Parution d’un article de Xavier Paulès dans Sciences du Jeu, « Ce que les statistiques ne disent pas : la réinvention de l’offre des jeux de casino à Macao depuis 2002 », Sciences du jeu [En ligne], 5 | 2016, mis en ligne le 23 février 2016. URL : http://sdj.revues.org/562

Dans les casinos occidentaux, les machines à sous électroniques ont depuis trois décennies largement remplacé les jeux de table avec croupier. Rien de tel à Macao, où la percée des machines à sous ne s’est pas produite et où un jeu de table, le baccara, continue de dominer l’offre. Pourtant, derrière cette apparente immuabilité se dessine une tendance nouvelle et tout à fait originale. C’est la transformation du baccara lui-même en un jeu semi-électronique. Certes, les réticences face à des versions 100% électroniques du baccara sont invincibles. Les joueurs, pour des raisons liées à l’histoire des jeux dans ce territoire, tiennent à ce que le tirage au sort reste effectué par un croupier de chair et d’os. Cela a mené à l’émergence d’une formule tout à fait originale de baccara « en direct » qui se développe rapidement depuis cinq ans. Elle consiste essentiellement à se baser sur un tirage effectué par un vrai croupier, qui est filmé et retransmis en direct dans différentes salles du casino où les joueurs parient sur des terminaux individuels automatisés.

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.