Le lait de jument fermenté. Une boisson emblématique mongole

Dans le cadre du séminaire « Techniques, objets et patrimoines en Asie Orientale », de Caroline Bodolec (CNRS), Michela Bussotti (EFEO) et Frédéric Obringer (CNRS), Catherine Despeux parlera des « Techniques d’élaboration du thé à l’époque des Tang ». Sandrine Ruhlmann fera une intervention sur le lait de jument fermenté.  Une boisson emblématique mongole.

Date

28 janvier 2016, de 11h à 13 h

Lieu

EHESS, salle Elisabeth Allès (salle 681), bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris

Sandrine Ruhlmann, postdoctorante, membre rattaché au Centre d’anthropologie sociale du LISST, spécialiste de l’alimentation, étudie les pratiques alimentaires mongoles, et plus récemment les politiques de gestion des maladies animales en Mongolie. Son livre L’appel du bonheur. Le partage alimentaire mongol a été publié en 2015 (CEMS-EPHE, coll. Nord-Asie) 

IMG_2793

Outre en peau pour la fabrication du lait de jument fermenté (Töv, été 2014). Crédit ^hotographique : Sandrine Ruhlman, tous droits réservés.

La valeur sociale et des vertus thérapeutiques de cette boisson au XIIIe siècle. Je présenterai les techniques de fabrication et de consommation du lait de jument fermenté, depuis la traite, le barattage dans l’outre en peau, jusqu’à l’offrande des prémices aux entités spirituelles et au partage du grand bol collectif entre les visiteurs et le maître de maison. J’examinerai ensuite les usages thérapeutiques du lait en général, de cette boisson en particulier. Je montrerai enfin comment cette boisson est devenue une boisson emblématique, incarnée par la figure d’un personnage du passé médiéval glorifié depuis la politique nationale postcommuniste de sauvegarde du patrimoine culturel mongol et l’avènement du tourisme.


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.