Techniques d’élaboration du thé à l’époque des Tang

Dans le cadre du séminaire « Techniques, objets et patrimoines en Asie Orientale », de Caroline Bodolec (CNRS), Michela Bussotti (EFEO) et Frédéric Obringer (CNRS), Catherine Despeux parlera des « Techniques d’élaboration du thé à l’époque des Tang ».

La boisson du thé prit de l’essor à l’époque où Lu Yu 陸羽 (733-804), un orphelin adopté par un moine et devenu plus tard un petit fonctionnaire dans le Jiangnan, écrivit le premier ouvrage sur le sujet, devenu un classique. Partant de ce texte, nous présenterons les principaux éléments de la fabrication d’un thé non fermenté à partir des feuilles et tiges du théier, depuis la récolte, le séchage jusqu’au conditionnement, puis de la préparation par décoction d’un thé qui n’était alors pas infusé; la mode du thé infusé et fermenté se développera plus tard. Nous examinerons aussi les objets et ustensiles nécessaires pour toutes ces opérations et pour la dégustation qui sont décrits de manière détaillée dans le Classique du thé (Chajing 茶經) ; ces descriptions sont confirmées par des découvertes, lors de fouilles archéologiques, d’objets et de peintures murales de tombes.

Date

Jeudi 14 janvier 2016, de 11 h à 13 h

Lieu

EHESS, bâtiment Le France, salle 681
190-198 av de France, 75013 Paris

Catherine Despeux, professeur émérite à l’INALCO, historienne, est spécialiste de l’histoire des religions, de la pensée et de la médecine chinoises. Sa traduction du Classique du thé a été publiée en 2015 (Editions Payot et Rivages).

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search