Prix Fu Lei pour la traduction chinoise de “La Preuve par la Chine”

Le Prix Fu Lei de la traduction et de l’édition 2015, Catégorie « Essai », a été remis à Xu Minglong 许明龙 pour sa traduction de l’ouvrage d’IsabelleLandry-Deron : La preuve par la Chine : la « Description » de J.-B. Du Halde, jésuite, 1735, Paris, Éditions de l’EHESS, 2002 = 蓝莉 (Isabelle Landry-Deron) 著, «请中国作证:杜赫德的<中华帝国全志>», 许明龙(译),北京,商务印书馆,2015.

deron

IMG_20151128_171811

 

Le Prix Fu Lei (1908-1966), du nom du traducteur chinois des œuvres de Balzac, Voltaire ou Romain Rolland, récompense chaque année depuis 2009 les deux meilleures traductions du français vers le chinois, publiées en Chine. Depuis 2013, une troisième catégorie, « Jeune pousse », a vu le jour. Elle est destinée à donner un coup de pouce  à de jeunes traducteurs.

 

Directeur de recherche retraité à l’Académie des sciences sociales de Chine (Institut d’histoire du monde), Xu Minglong 许明龙 est né en 1936 à Zhoushan, dans la province du Zhejiang. Spécialiste des échanges culturels entre la Chine et la France, il est notamment l’auteur de La vogue chinoise en Europe au XVIIIe siècle = 欧洲18世纪”中国热” (Taiyuan, 1999) et d’Arcade Huang et le début de la sinologie française = 黃嘉略与早期法国汉学 (Beijing, 2004). Il a également traduit en chinois L’Esprit des lois, de Montesquieu, et Saint Louis, de Jacques Le Goff. Il a publié, en 2015, 东传西渐 : 中西文化交流史散论 Dongchuan Xijian : Zhong Xi wenhua jiaoliushi san lun (Pékin, Zhongguo shehui kexue chubanshe).

Voir aussi

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.