Enseignement de Frédéric Obringer

Frédéric Obringer, directeur de l’UMR Chine Corée Japon, chargé de recherche au CNRS.

frederic_obringerPage personnelle sur le site du CECMC

2e et 4e jeudis du mois de 11 h à 13 h (salle 681, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 12 novembre 2015 au 9 juin 2016

Le séminaire poursuit les travaux engagés les années précédentes sur la construction des discours (politiques et culturels) et sur la mise en oeuvre des pratiques aujourd’hui englobés dans ce qui est appelé « patrimoine culturel immatériel » (PCI). Nombre de dossiers inscrits sur les listes nationales du PCI ou sur celles de l’UNESCO concernent des techniques que l’on peut aisément rapprocher de l’expression chinoise énumérant les « quatre nécessités » yi shi zhu xing 衣 食住行 (s’habiller – manger – avoir un toit – se déplacer). En liaison avec cette expression consacrée, il faut aussi signaler une autre formule fameuse yangsheng 养生 (nourrir la vie ou entretenir le principe vital) qui regroupe un ensemble de techniques concernant l’art de se nourrir, l’art de se loger, de se soigner et de vivre longtemps en bonne santé.

En parallèle, nous développerons une approche plus historique des thématiques abordées, afin d’examiner certaines techniques du passé (par l’analyse de documents et la lecture des sources), de comprendre l’utilisation de certains objets ou la diffusion de certaines pratiques culturelles, tout en prenant en compte leur localisation spatiale et temporelle. Cette double perspective, à la fois historique et anthropologique, permet d’examiner certaines techniques dans toutes leurs dimensions, du brut au raffiné, et de réfléchir aux objets sans les abstraire du contexte de création.

Au programme de cette année, en plus de deux cours méthodologiques (en novembre), nous consacrerons la majeure partie de l’année aux boissons et autres préparations liquides en Asie orientale autour des thèmes de « fermentation, distillation et infusion ».

1er et 3e jeudis du mois de 11 h à 13 h (salle 681, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 19 novembre 2015 au 2 juin 2016

Toujours en nous fondant sur la lecture de sources primaires chinoises, nous poursuivrons notre enquête sur les pratiques et les représentations liées au corps dans la Chine des Ming (1368-1644) et des Qing (1644-1911). Nous nous intéresserons particulièrement à l’utilisation de produits naturels et manufacturés en relation avec le corps, en nous concentrant sur les substances aromatiques et les parfums. Pour cela, nous partirons de textes appartenant à la catégorie d’écrits que l’on regroupe sous le terme de yangsheng (Méthodes pour entretenir la vie) ou encore de changsheng (Méthodes pour prolonger la vie), mais aussi à la grande série des traités de matière médicale (bencao) ou à des ouvrages plus spécialisés traitant surtout des parfums.

Site Parfums de Chine

2e et 4e mardis du mois de 14 h à 16 h (salle 681, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 10 novembre 2015 au 14 juin 2016

Les historiens des sciences sont de plus en plus nombreux à s’interroger sur les implications pour leur discipline des historiographies relevant de l’« histoire mondiale », de l’« histoire globale », ou des « histoires croisées ». Les recherches sur les savoirs scientifiques, techniques et médicaux fondées sur des sources écrites dans les langues savantes et vernaculaires de l’Asie orientale ont beaucoup à apporter à cette réflexion ; elles ouvrent notamment de nouvelles perspectives sur ce qu’on appelle désormais la mondialisation des savoirs. Pour dépasser les narrations construites en suivant les trajectoires de l’expansion européenne, le séminaire abordera plusieurs moments et plusieurs domaines des savoirs pour montrer comment, en travaillant sur des sources primaires, un ancrage local peut enrichir l’histoire de cette mondialisation.

Tout savoir sur les inscriptions à l’EHESS

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search