Enseignement de Guilhem Fabre

Fabre, Guilhem, membre associé au CECMC et professeur à l’université du Havre.

Page personnelle sur le site du CECMCguilhem_fabre

 

Le séminaire BRICs de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales poursuivra ses travaux au cours de l’année universitaire 2015-2016.

2e et 4e jeudis du mois de 18 h à 20 h (salle 2, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 8 octobre 2015 au 23 juin 2016

Poursuivant les travaux engagés les années précédentes, le séminaire s’inscrit dans le cadre d’un projet international de recherche à l’initiative du Centre de recherche sur le Brésil contemporain, de l’École des hautes études en sciences sociales, et de la Fondation maison des sciences de l’homme. Il repose sur la collaboration entre des chercheurs de diverses universités françaises, dont quatre centres de l’EHESS spécialisés sur le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine, avec des chercheurs et centres de recherche de chacun de ces pays. Il consiste en une série de conférences de spécialistes invités.
Le séminaire maintient ses quatre axes de travail généraux initiaux :

  • Le premier axe est comparatif. Les trajectoires des différents pays (Brésil, Chine, Inde et Russie), avec d’autres pays émergents sont analysées en fonction de leurs points communs et de leurs différences afin d’imaginer les trajectoires possibles de chacun de ces pays à la lumière de celles des autres ;
  • Le deuxième axe consiste à analyser les interactions et les effets du développement d’un pays sur un autre. Ainsi, l’essor du commerce bilatéral Brésil – Chine ou Chine-Inde n’est pas sans poser de sérieux problèmes de compétitivité au Brésil ou en Inde dans certains secteurs industriels.
  • Le troisième axe est d’ordre géostratégique. La crise structurelle actuelle se traduit par un bouleversement des relations de domination et de leadership. Quels sont les effets de ces tendances sur les devises clés, sur les négociations commerciales (OMC), sur le partage des influences notamment en Amérique latine et en Asie ? Les BRICs sortiront-ils renforcés ou plus divisés ?
  • Le quatrième axe, plus spécifique, est centré sur la capacité des BRICs à maîtriser de nouvelles technologies, à augmenter la valeur ajoutée de leur industrie et leur manière de s’insérer dans les chaînes internationales de valeur, tout en contrôlant les impacts écologiques négatifs de l’activité de leurs entreprises et en valorisant des ressources nouvelles de l’environnement.

Avec le ralentissement de la croissance des BRICS, une interrogation en profondeur a été posée et étudiée sur les processus d’émergence et les modèles mis en œuvre et leur viabilité dans les différents pays, dans une perspective comparative élargie progressivement aux autres pays émergents et à leur relations avec le reste du monde. Parallèlement, un approfondissemment croissant est donné aux questions sociales et institutionnelles et en premier lieu au rôle de l’État.

Ce séminaire de recherche est ouvert aux étudiants de formation économique, socio-économique, politique ou, aussi, d’autres disciplines, spécialisés sur les questions de développement et sur l’un des quatre pays Brésil, Russie, Inde, Chine. Il est particulièrement recommandé aux étudiants de la spécialité « Étude comparative du développement » du master en sciences sociales de l’EHESS.

Les séances auront lieu normalement tous les deuxièmes et quatrièmes jeudi du mois, d’octobre 2015 à juin 2016, de 18 heures à 20 heures, salle 2, au RDC de l’immeuble « France », 190-198 avenue de France, 75013 Paris (métro: Quai de la Gare).  Au cours du prochain trimestre, elles recevront successivement:
  • jeudi 8 octobre 2015: Adrien Frontenaud et Thibaud Deguilhem sur Régimes de qualité de l’emploi et diversité des pays émergents
  • jeudi 22 octobre 2015: Pang Baifan, Jean-Raphaêl Chaponnière, Guilhem Fabre, Xavier Richet et Pierre Salama:  débat sur Les dimensions internes et externes du ralentissement économique chinois
  • jeudi 12 novembre 2015: Robert Boyer, présentation du livre qu’il a co-dirigé « Capitalismes asiatiques », avec comme discutants: Julien Vercueil et Xavier Richet
  • jeudi 26 novembre 2015: Xavier Richet sur un thème à confirmer
  •  jeudi 10 décembre 2015: Pierre Salama sur la crise en Amérique latine et ses effets anti-sociaux
Pour plus d’informations sur le séminaire, consulter le carnet/blog: http://brics.hypotheses.org

 

 

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search