«La Chine, livrée au présent» avec Pierre Pachet, écrivain et Sebastian Veg

Pierre Pachet, écrivain, et Sebastian Veg (EHESS), viennent échanger et parler de deux de leurs ouvrages récents.
Dans L’Ame bridée. Essai sur la Chine d’aujourd’hui (Le Bruit du temps, 2014), Pierre Pachet (l’un des essayistes majeurs de la littérature française actuelle), qui s’est pris de passion pour la Chine d’aujourd’hui, fait se rejoindre deux préoccupations qui ont été les siennes durant toute sa vie d’écrivain : l’intérêt pour le politique (que peut la démocratie face à ces pays totalitaires d’un genre nouveau ? – son livre s’ouvre d’ailleurs sur une lettre à son ami Claude Lefort) et l’attention aux formes de l’intimité et de la vie intérieure. Avec toutes les ressources de son intelligence, de sa vigilance, et de sa précision d’écriture, il cherche à comprendre, et traque inlassablement ce qui témoigne de la survivance de ce qu’il faut bien appeler « l’âme », dans un pays dont le régime politique, avec des moyens qui sont ici parfaitement décrits, fait tout pour la brider.
Sebastian Veg est directeur d’études à l’EHESS, actuellement directeur du Centre d’études français sur la Chine contemporaine à Hong Kong. Ses recherches portent sur la littérature, l’histoire intellectuelle et les débats politiques chinois au XXe siècle. Il a récemment dirigé un numéro de Critique intitulé “Hong Kong prend le large”, qui analyse la configuration politique et culturelle inouïe de Hong Kong depuis sa rétrocession à la Chine en 1997: îlot protodémocratique, de langue cantonaise et cosmopolite, dans une Chine autoritaire, unitaire du point de vue culturel et linguistique, et de plus en plus nationaliste.

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search