Parler politique en Chine

Emilie Frenkiel, qui a soutenu un doctorat à l’EHESS9782130624516, maître de conférences à l’Université Paris Est Créteil et chercheur au Largotec autour de son livre Parler politique en Chine, PUF, 2014

Introduction et discussion : Jean-Louis Rocca, CERI-Sciences Po, chercheur associé au CECMC.

Parle-t-on politique en Chine, et comment ?
C’est pour répondre à cette question qu’Émilie Frenkiel a enquêté auprès d’une vingtaine d’universitaires chinois de premier plan. Au-delà des idées reçues véhiculées par les médias internationaux sur un parti communiste tout-puissant jusque dans les moindres rouages et une opposition politique muselée, on découvre un paysage intellectuel où le débat sur les conditions d’une marche vers la démocratie existe bel et bien. Certes, ce débat d’idées se déroule dans un cadre formaté par le parti unique, mais ce n’est pas un leurre. Cette étude socio-politique en trace les détours et en situe les enjeux, en particulier concernant la prise de distance avec les canons occidentaux qu’implique pour ces intellectuels une démocratisation « à la chinoise ».

 Lieu

CERI-56 rue Jacob, 75006 Paris / Salle de conférences

Date

20 juin 201, 17h00-19h00

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 



Citer ce billet
Jacqueline Nivard (2014, 6 mai). Parler politique en Chine. Carnets du Centre Chine (CNRS/EHESS). Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/meqs

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search