Connaissance du destin : anthropologie des pratiques contemporaines de divination en Chine et à Taïwan

Stéphanie Homola (EHESS) a soutenu une thèse intitulée « Connaissance du destin : anthropologie des pratiques contemporaines de divination en Chine et à Taïwan », le 25 novembre 2013.

Cette thèse porte sur les processus de légitimation des arts divinatoires et leur adaptation aux classifications modernes des champs du savoir. Elle analyse comment les devins cherchent aujourd’hui à légitimer leur art à travers des catégories telles que la science, le confucianisme et le patrimoine culturel. Elle explore également les mécanismes cognitifs à l’œuvre dans les pratiques divinatoires à partir de l’étude des techniques et du parcours de consultations des clients et montre que les systèmes divinatoires constituent pour les acteurs un outil de connaissance du monde social. Cette recherche s’appuie sur des enquêtes de terrain menées auprès de devins et de clients à Taipei, Pékin et Kaifeng, sur l’étude de textes mantiques et sur une comparaison avec les pratiques divinatoires en Inde et en Corée du Sud.

Elle a obtenu la mention très honorable avec félicitations. Le jury était composé de :

  • Fiorella Allio (Université Aix-Marseille)
  • Brigitte Baptandier (Paris X Nanterre)
  • Jean-Claude Galey (École des Hautes Études en Sciences Sociales)

    main

    Manuel de divination Yizhangjing 一掌經 (Classique de la paume de la main).

  • Vincent Goossaert (École Pratique des Hautes Études)
  • Marc Kalinowski (École Pratique des Hautes Études)

Ses recherches post-doctorales porteront sur les processus de métissage et de cloisonnement des savoirs ordinaires et spécialisés, en particulier divinatoires, dans la société chinoise contemporaine, et sur la circulation de ces savoirs entre la Chine et l’Europe aux 20e et 21e siècles. Elle s’intéressera notamment au dispositif kinesthésique de la main dans les calculs divinatoires en tant qu’outil opératoire, de mémorisation et de transmission des connaissances ainsi qu’à ses différents usages dans la vie quotidienne et dans des contextes spécialisés rituels ou séculiers.

 

 

 

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search