Alain Arrault, chercheur statutaire au CECMC

Le conseil d’équipe du CECMC a accepté la demande d’intégration d’Alain Arrault, maître de conférences à l’École Française d’Extrême-Orient, habilité à diriger des recherches, comme chercheur statutaire du CECMC. Dès l’année 2013-2014, Alain Arrault sera responsable, avec Christian Lamouroux et Pierre-Étienne Will, du séminaire « « Curiosité savante, culture politique et sociabilité lettrée dans le Mengxi bitan de Shen Gua (1031-1095) », en liaison avec le projet de recherche du même nom.

La plupart des recherches et publications d’Alain Arrault portent sur trois thématiques : 1) histoire intellectuelle de la Chine prémoderne ; 2) histoire des sciences et techniques ; 3) histoire et anthropologie des religions en Chine. La première concerne essentiellement un penseur des Song du Nord, Shao Yong 邵雍(1012-1077), dont l’œuvre poétique et cosmologique présente sur bien des aspects à la fois originalité et cohérence, et qui remettent en cause la vision « traditionnelle » du lettré chinois. La seconde porte sur l’histoire, d’un point de vue sociologique, du calendrier annuel chinois, de son apparition au IIIe siècle avannotre ère au Xe siècle, avec plus récemment des recherches sur son évolution jusqu’au XXe siècle. La troisième combine le catalogage et l’analyse de collections de statues religieuses provenant du Hunan (XVIe-XXe siècle), avec des enquêtes de terrain répondant à la question des rapports entre société locale et religions dans le centre du Hunan.

Alain Arrault est responsable du programme « Religions et société locale » qui prévoit la mise en ligne de cinq bases de données de statuettes domestiques et la publication de trois volumes en chinois à la Zongjiao wenhua chubanshe (Pékin). Il est par ailleurs assistant director du programme de recherche international “An International Digital Archive for China’s Local History” (Université de Harvard), financé par le Harvard China Fund, dont le dessein est de constituer une bibliothèque numérique des documents recueillis lors d’enquêtes ethnographiques.

Principales publications

  •  “ Content and principles of Shao Yong’s sounds Tables ”, Monumenta SericaJournal, vol. 61, 2013 (sous presse)
  • En collaboration avec Chen Zi’ai,  éd., Xiangzhong zongjiao yu xiangtu shehui (Religion et société dans le centre du Hunan), 3 vols, Beijing, Zongjiao wenhua chubanshe, (sous presse).
  • Direction, « Religions et société locale : études interdisciplinaires sur la province du Hunan », Cahiers d’Extrême Asie, 19, 2010 [2012], 380 p. (de cet auteur « La société locale vue à travers la statuaire domestique du Hunan », p. 47-134).
  • Édition d’« Imagerie en Asie Orientale », volume hors série d’Arts Asiatiques, 66, 2011, 246 p., avec Michela Bussotti, François Lachaud, Christophe Marquet et Philippe Papin (de cet auteur « Les calendriers chinois : l’image du temps, le temps dans les images », p. 11-32).
  • « Activités médicales et méthodes hémérologiques dans les calendriers de Dunhuang du Ixe au Xe siècle: esprit humain (renshen) et esprit du jour (riyou) », Catherine Despeux (éd.), Médecine, religion et société dans la Chine médiévale. Etude de manuscrits chinois de Dunhuang et de Turfan, et rédaction de 18 notices concernant renshen et riyou, tome 1, chapitre 6, Paris, Collège de France, Institut des Hautes études chinoises, 2010, p. 285-332.
  • « Les calendriers de Dunhuang », Marc Kalinowski (éd.), Divination et société dans la Chine médiévale. Une étude des manuscrits de Dunhuang à la Bibliothèque nationale de France et à la British Library, Paris, éditions de la Bibliothèque Nationale de France, 2003,  p. 85-123
  • En collaboration avec Jean-Claude Marztloff, rédaction des « Notices » sur les calendriers de Dunhuang, Marc Kalinowski (éd.), Divination et société dans la Chine médiévale. Une étude des manuscrits de Dunhuang à la Bibliothèque nationale de France et à la British Library, Paris, éditions de la Bibliothèque Nationale de France, 2003, p. 141-211.
  • Shao Yong (1012-1077), poète et cosmologue, Collège de France, Institut des Hautes études chinoises, 2002, 498 p.


Citer ce billet
Frédéric Obringer (2013, 23 mai). Alain Arrault, chercheur statutaire au CECMC. Carnets du Centre Chine (CNRS/EHESS). Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mef4

Frédéric Obringer

CNRS. Directeur du laboratoire (UMR 8173) Chine, Corée, Japon (CNRS-EHESS)

More Posts - Website

Frédéric Obringer

CNRS. Directeur du laboratoire (UMR 8173) Chine, Corée, Japon (CNRS-EHESS)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search